space invader marseille

Invader s’installe avec ses créatures à Marseille

Nouvelle invasion pour le mosaïste mondialement connu, Space Invader. Depuis deux semaines, le street artiste anonyme s’est installé à Marseille. Il écume les rues de la cité phocéenne pour y trouver les meilleurs endroits pour accrocher ses créatures faites en mosaïque.

pastis mosaïque bouteille verre crabe bleu
photo : @piop32

Selon un article du Monde, Invader aurait envahit Marseille de plus de 80 nouvelles œuvres en 14 jours. C’est une grande prouesse lorsque l’on sait tout le travail que nécessite les mosaïques : l’artiste doit sans doute préparer des croquis puis assembler des mosaïques, les coller. Mais aussi pouvoir les transporter. Le street-art étant une pratique interdite, l’artiste doit tout préparer minutieusement. Il faut coller rapidement sur les murs qu’il a choisis auparavant pour ne pas être verbalisé par la police ou réprimandé par les passants et les propriétaires des bâtiments.

crabe bleu créature Space Invader Marseille mur orange
photo : @piop32
mouette mosaïque blanche créature bleu invader
Photo : @studio_pixart

3ème invasion à Marseille

Pour s’organiser, Invader a installé son atelier au centre d’art MAMO créé par Ora Ito. On imagine l’espace envahi de petites mosaïques, de cartons et de colle, partout sur le sol. L’artiste témoigne de la nécessité d’un tel QG : « Je pensais en poser de vingt à trente, puis c’est devenu une cinquantaine, et au final plus de quatre-vingt… Habituellement, ça correspond à environ six mois de pose. Là, tout s’est fait en deux mois, c’est un petit coup de folie. J’ai l’impression de courir un marathon. J’en ai posé une soixantaine, il en reste une vingtaine, je dois garder de l’énergieLes délais étaient tellement serrés que j’ai utilisé de nouvelles méthodes pour aller vite et être précis, par exemple en préparant pour chaque jour des itinéraires par GPS. » confie-t-il dans un article du Monde publié ce vendredi 21 août 2020.

terrasse centre MAMO Marseille
toit du centre d’art MAMO à Marseille

Invader connait bien Marseille : c’est la troisième invasion qu’il fait dans cette ville méditerranéenne. Il avait déjà envahi la ville de ses petites créatures en 2004 et en 2014. Il appelle ses créatures les “Mars_” :

Crâbe jaune dégradé orange rouge mur coiffure assia marseille cité
Marseille lors d’une première ou seconde invasion
touristes pointe doigt méduse orange rouge jaune yeux marché Marseille
MARS_12 en 2014 à Marseille

L’artiste revient en 2020 plus fort que jamais, malgré le coronavirus. Si Invader investit les rues et les murs de Marseille de presque une centaine de ses créatures, il collabore aussi avec Ora Ito lorsque la France se déconfine pour sa prochaine exposition qui s’avère particulière : elle ne pourra être vue que depuis l’extérieur, du 28 août au 11 novembre 2020. L’exposition est bien différente des œuvres qu’il expose dans la rue : elle se déroulera au MAMO. En attendant d’en savoir davantage sur cette exposition, voici quelques nouvelles créatures que vous rencontrerez si vous allez à Marseille :

mosaïque space invader verte blanche rectangle mur
Photo : @piop32
I love marseille tabac créature bleu blanche
photo : @piop32
poulpe bleu ciel plage marseille invader
vierge marie tient poulpe rue marseille marron or
vue marseille mer invader ancre soleil cathédrale MoMa

Dès l’ajout des 80 nouvelles créatures d’Invader, plusieurs personnes les ont remarquées. Elles ont alors directement sorti leur smartphone afin de les photographier : l’artiste Invader a créé un jeu devenu populaire qui fonctionne comme Pokemon Go : Flashinvader. Le principe est simple : prendre en photo le maximum de créatures. De quoi occuper les chasseurs de trésors durant la fin de l’été.

Rendez-vous le 28 août pour découvrir Space Invader sous un autre angle à Marseille au MAMO.

Vous pouvez consulter le site officiel d’Invader

On vous avait parlé du mosaïste Jim Bachor sur Beware