Insane 51

Insane 51, un street artiste maître de l’art 3D

Image d'avatar de Quentin GuédratQuentin Guédrat - Le 22 août 2023

L’art 3D de rue est une forme d’expression artistique récente que le street artiste Stathis Tsavalias connu sous le nom Insane 51 maîtrise à la perfection. Son travail, qu’il qualifie de « Double Exposure 3D », insuffle un vent de nouveauté dans le monde du street art.

Une femme en lévitation, oeuvre 3d par Insane51
Ascending, Jackson (Michigan)

Stathis Tsavalias est né en 1992. Son travail artistique, sous le nom d’Insane 51, prend ses premières marques en 2007 lorsqu’il réalise ses premiers graffitis. Il a reçu des cours dispensés par l’École des beaux-arts d’Athènes. C’est là-bas qu’il apprend l’art graphique avant de développer son propre style.

Qu’est-ce que l’art 3D ?

L’art 3D a des origines anciennes et possède une multitude de supports artistiques. Il désigne toutes les œuvres perceptibles en trois dimensions. Ainsi, les créations artistiques tangibles, telles que les sculptures et les bas-reliefs, font partie intégrante de l’art 3D. Les premières traces de cet art remontent à l’Antiquité comme en témoignent le Sphinx de Gizeh, la Louve capitoline ou encore la Vénus de Milo.

La période qui illustre brillamment l’art 3D est incontestablement la Renaissance. Cette période artistique européenne voit émerger un fort engouement pour l’art 3D. De grands peintres, comme par exemple Michel-Ange et Léonard de Vinci, vont repousser les limites de l’art picturale à travers la représentation de profondeur et de relief dans leurs tableaux. La perspective est alors considérée comme la technique picturale permettant de créer l’illusion parfaite d’un espace tridimensionnel.

Avec l’avènement du numérique, l’art 3D a gagné en popularité et en précision. Les artistes créent des mondes virtuels qui semblent de plus en plus réels. Leurs créations se retrouvent dans tous les aspects de nos vies quotidiennes : films, publicités, jeux vidéo. Depuis peu, la rue est également devenue le d’expression privilégiée par des street artistes usant de techniques de l’art en trois dimensions. C’est particulièrement le cas avec des artistes comme Insane 51 et les créations d’Izzy Izvne.

Insane 51 et sa technique de l’anaglyphe

Basé à Athènes, Insane 51 réalise des peintures murales monumentales dont les visuels peuvent se découvrir de diverses manières. L’artiste utilise une technique particulière, celle de l’anaglyphe. Celle-ci lui permet de créer une illusion de dimension grâce à l’application habile de couleurs rouge et cyan.

Un homme et une femme s'embrassent
The Kiss, Glasgow (Écosse)
Les créations de l'artiste se dévoilent de diverses couleurs
The Kiss, Glasgow (Écosse)
Le rouge domine dans cette vision de l'oeuvre
The Kiss, Glasgow (Écosse)

Les œuvres urbaines d’Insane 51 utilisent une technique de superposition impliquant une fresque bleue et une fresque rouge. Cette approche permet aux spectateurs d’apprécier les créations de l’artiste de trois manières différentes : en rouge, en bleu ou simultanément avec les deux calques. Pour ce faire, les spectateurs doivent utiliser un filtre rouge pour contempler la partie rouge de la fresque murale de l’artiste, ou un filtre bleu pour apprécier la partie bleue de cette fresque.

Les fresques de l’artiste

Les portraits colossaux qu’il crée sur les façades des immeubles se révèlent être autant de vanités intrigantes à déchiffrer. Chaque visage dissimule un crâne en son sein, chaque profil laisse entrevoir un animal caché, ajoutant une couche de mystère à ces œuvres monumentales. Certaines œuvre se font plus inquiétantes que d’autres. Par exemple une geisha représentée en rouge et bleu, arborant un visage amical. Toutefois, dès que l’on utilise le filtre rouge des lunettes 3D, une transformation s’opère : son visage amical se métamorphose en un masque grimaçant, presque démoniaque, offrant ainsi une expérience visuelle saisissante.

Le visage d'une geisha en rouge et bleu par Insane 51
La geisha apparaît en bleu
Un masque terrifiant se découvre avec le rouge de l'oeuvre

Comment suivre le travail de ce street artiste ?

Via Instagram : Voir le compte

Via son Shop : Voir le site

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

En collaboration avec Naima Bock et Joshua Idehen, le clip…

24 avril 2024

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker s'est fait connaître pendant la pandémie avec des…

24 avril 2024

La petite histoire du graffiti

La petite histoire du graffiti

Élément originel et central du street art, vous avez sans…

23 avril 2024

Quentin Guédrat
Article écrit par :
Toutes les formes d'art m'attirent. C’est dans leur complexité que je trouve un attrait accru. Plus elles révèlent une signification profonde, plus elles exercent sur moi une certaine fascination.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.