Entre musique classique, électro et flamenco, retour sur le parcours du Label InFiné

Riche d’une quarantaine d’albums, le label InFiné a imposé sa vision à l’industrie musicale. Cherchant sans cesse à “défricher de nouvelles terres musicales“, l’équipe d’InFiné se veut polyvalente et ouverte d’esprit dans son approche. Preuve de cet état d’esprit : on rencontre une génération de producteurs de musique électronique (Danton Eeprom, Rone, Clara Moto…), comme des musiciens issus du jazz ou du classique (Francesco Tristano, Bachar Mar-Khalifé, Aufgang…).

artistes du label infiné

Quand commence l’aventure InFiné ?

L’histoire du label débute le 2 janvier 2006. Le trio composé du DJ compositeur Agoria, Yannick Matray et Alexandre Cazac va découvrir l’artiste Francesco Tristano durant un spectacle et veut directement participer à son premier album. C’est le début d’une histoire qui va permettre à de nombreux artistes (et univers) de se rencontrer et d’émerger.

InFiné, précurseur dans les nouvelles technologies

Le label a pour volonté de défricher de nouvelles terres musicales. Il veut pour ça repousser les limites techniques actuelles. C’est dans cette optique qu’InFiné a débutée une collaboration régulière avec l’IRCAM (Institut de recherche et coordination acoustique/musique) dans le but de se placer comme précurseur dans le domaine des nouvelles technologies. Les artistes affiliés au label sont impliqués dans la recherche en sound design, le label s’implique dans les médias sociaux et dans la diffusion de la musique en ligne. De plus, InFiné est le premier label à avoir produit une session musicale en réalité virtuelle via Oculus Rift. InFiné n’a pas seulement marquer de son empreinte la paysage musical français, le label a su se renouveler et s’affranchir.

Deux des fondateurs du label InFiné.
les deux fondateurs du label
photoshoot pour le label InFiné
Photoshoot de Rone pour le label Infiné
événement pour une nouvelle sorite du label InFiné

Le premier album produit par InFiné :

Not For Piano (2007), l’essence même du label 

Premier album publié par InFiné, Not For Piano résume l’esprit du label : complexe et défricheur. Mélange savant de techno et de musique classique, l’album du pianiste atypique s’inspire tant de la musique de Bach que des platines de Detroit. L’accueil critique va permettre au label de garder en notoriété. L’artiste luxembourgeois Francesco Tristano lance la machine InFiné. Une machine qui va prendre une nouvelle ampleur grâce à un autre artiste talentueux : Rone

photoshoot de Francesco Tristano

Rone, l’artiste clé de l’aventure InFiné :

Une idylle hors du temps

Repéré sur Myspace, porte-étendard de la méthode “InFiné“, le musicien dévoile un style mélodieux rythmé par un univers tantôt sombre, tantôt léger. Dès ses premières maquettes, Alexandre Cazac sent une émotion, une fragilité qui vont devenir le fil conducteur de l’oeuvre de Rone. En permanence entrain de douter, Rone avance, ne se repose jamais sur ses acquis. Ses titres échappent au format traditionnel. Ses morceaux sont longs, complexes et suivent un chemin bien défini, comme en musique classique. Preuve en est, sa release Motion, morceau de 12 minutes composé avec l’Orchestre les Siècles

 “J’ai compris récemment ma méthode de travail. Ça se fait vraiment en deux temps. D’abord : je m’isole. Je pars sur la route avec juste le minimum (un ordinateur et un synthé) et je compose. Et ensuite, je rentre à Montreuil dans mon studio. Je réécoute toute la matière que j’ai accumulée et c’est là où j’ai l’idée des collaborations.“ Un processus créatif qui a permis au musicien et au label de prendre une nouvelle ampleur, jusqu’à atteindre une vaste reconnaissance critique et publique qui va ouvrir les portes de l’Olympia ou de Coachella en 2013. 

photoshoot de Rone du label InFiné

La discographie :

Les sorties principales :

  • Francesco Tristano : Not For Piano (2007) ; Auricle Bio /On (2008) ; Idiosynkrasia (2010)
  • Rone : Spanish Breakfast (2009) ; Tohu Bohu (2012) ; Tohu Bonus (2013) Creatures (2015) ; Mirapolis (2017)
  • Aufgang : Aufgang (2009) ; Air On Fire (2010) ; Istiklaliya (2013)

Les artistes signés chez InFiné :

  • Aarp
  • Almeeva
  • Apparat
  • Arandel
  • Aufgang
  • Bachar Mar-Khalifé
  • Bernard Szajner
  • Bruce Brubaker
  • Carl Craig
  • Clara Moto
  • Composer
  • Cubenx
  • Danton Eepfrom
  • Deena Abdelwahed
  • Don Nino
  • Downliners Sekt
  • Fraction
  • Francesco Tristano
  • Frieder Nagel
  • Gordon
  • Jozif
  • La Fraicheur
  • Labelle
  • Léonie Pernet
  • Mischa Blanos
  • Murcof
  • Oxia
  • Pedro Soler & Gaspar Claus
  • Rone
  • Secret of Elements
  • Spitzer
  • The (Hypothetical) Prophets
  • The Hacker
  • Versus
  • We:Mantra
  • Workshop

Les dates clés du label :

  • 2 janvier 2006 : fondation du label InFiné.
  • 2007 : sortie de Not For Piano, premier album produit par InFiné.
  • 2009 : sortie de Spanish Breakfast, premier album de Rone.
  • 2016 : The (Hypothetical) Prophets, réédition d’un classique de Bernard Szajner et Karel Beer.
  • 2016 : Le Beau Label, retransmission en réalité virtuelle de différends concerts à travers le monde.
  • 2017: sortie de InFiné 10 : The Documentary, documentaire réalisé par Louis Muller et par Pierre Adamczyk sur 1 an en 2016, pour les 10 ans du label.

Retrouvez toute l’actualité du label sur le site infineofficiel.