"Homieland.Vol 2" ou le retour gagnant de Bromance 1

“Homieland.Vol 2” ou le retour gagnant de Bromance

Homieland.vol 2

Qui a dit que Bromance était mort ? Le label de notre Brodinski national n’a pas chaumé depuis 2014: un premier album pour le boss du label, pas moins de 7 Ep sortis et une deuxième compilation « Homieland» qui cri haut et fort que Bromance revient dé-ter-mi-né pour 2016.
Fort de son succès avec une première compilation « Homieland.Vol 1 » en novembre 2014. Le label invite cette fois les auditeurs à découvrir des morceaux tous estampillés Bromance.
24 morceaux exclusifs, dont 17 nouveaux noms.

On pensait que Bromance ne se consacrerait plus qu’au rap suite à l’album de Brodinski où ce dernier a invité toute la scène trap d’Atlanta à poser sur son premier album. Mais le label sait surprendre ! Conscient d’influencer toute une nouvelle génération, les prises de risques se sentent dans tout les morceaux, mais prises de risques réussies puisque ce deuxième volume d’ « Homieland » est plus que réussi. Avec un mélange parfait de musique électronique, de techno, de rap et de trap. La véritable identité du label se dessine enfin.

Cette fois-ci pas de double CD comme sur la première compilation où la « Family » était séparée des « Friends » mais un seul et même CD où se côtoient des artistes internationaux. De Jeff Cherry, dernière signature du label avec un Ep entièrement produit par Sam Tiba de Club Cheval, à l’australien Jensen Interceptor. Bromance n’évolue plus en cercle fermé et ouvre ses portes au reste du Monde. Ici, rookies et confirmés sont représentés à tour de rôles.

Passés maîtres dans l’art du teasing et de la communication. Bromance nous avait déjà mis l’eau à la bouche en publiant un minimix de Guillaume Berg, l’autre tête directrice du label. Minimix de 13 minutes rappelant que Berg est lui aussi Dj.

On en place une pour le duo où il évolue aux côtés de Monsieur Virgil Abloh : « Paris, IL ». Je pose ça là.

Sur 24 morceaux, il était évident que des clips devaient apparaître. Alors comment ne pas parler du titre Virile du groupe « The Blaze ». Avec un clip comme on en voit peu, le terme de Bromance prend tout son sens en 3 minutes. Les images se chargeront de parler d’elles mêmes.

The Blaze reste à surveiller, le duo prépare un Ep pour le printemps, on reste à l’affût.

Comment ne pas finir sur la représentation de la Bromance jusqu’à la pochette de la compilation? Glenn Jam, vidéaste et auteur de tout les reportages du crew à travers la France et le reste du Monde, fait lui aussi parti de cette “Bromance”. “Glen est l’un de nos homies. Sur cette photo, il doit avoir à peu près 6 ans, et on ne sait toujours pas s’il pleure ou s’il rigole. Depuis ce moment, il s’est perdu dans le Homieland.”

Au final, le retour de Bromance est plus que réussi. Montrant au Monde entier qu’une bande de potes peut changer les choses. Quitte à créer leur propre règles du jeux et inventer de nouvelles règles.

Homieland volume 2 – Tracklist :
01
. GENER8ION – Malibu
02. BRICC BABY – Figure Me Out (feat. King Kanobby)
03. WITH YOU – Snaps
04. THE BLAZE – Virile
05. MYD – Again
06. BOY STEPHEN – Drumtraicks
07. PANTEROS666 – Milagro
08. CANBLASTER – Voxes Roll
09. ADAM – Quarrel
10. JENSEN INTERCEPTOR – The Fontainebleau
11. STRAIGHT RAZOR – The Adversary
12. MAELSTROM – Arteries
13. COPING MECHANISM – Sway Towards
14. KENT HAMMER – Being Kent Hammer
15. SHY GLIZZY & BRODINSKI – Woah
16. FERAL – WASP
17. SISTER CITY – Blood Min
18. DISTAL – Flawless Weapon
19. SUICIDEYEAR – Don’t Speak
20. TOMMY KRUISE – Ramen
21. 8TM – Airport
22. SEBB BASH – Pulaski
23. SAM TIBA – One Call Away (feat. Jeff Chery)
24. KOHH – Paris (Sam Tiba remix)