C’est au cœur du Guatemala que s’est arrêté, en 2016, le camion camping car de Benoit Paillé, photographe québécois de 34 ans.

Après sa série « Surreal Mexico » et son projet « Migrants Guatemala/Mexico », cet ancien étudiant en biologie médicale, photographe itinérant depuis 2013, nous ouvre de nouveau la porte de son univers fabuleux et psychédélique.

Barques de pêcheur à San Pedro, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Petites barques utilisées par des pêcheurs à San Pedro (petite ville sur les rives du lac Atitlan au Guatemala)
Maison sur le lac Atitlan, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Lac, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé

À travers « RoadTrip guatemala », on retrouve les couleurs avec lesquelles il ne représente pas, mais crée le réel. En utilisant ses flashs et ses gélatines de couleurs, il invente des ambiances expérimentales ; un monde mystique et poétique. Souvent rosées, ses photographies visent à reproduire une expérience sensorielle chez le spectateur.

Deux enfants pêchant sur les rives du lac Atitlan, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Deux enfants pêchant sur les rives du lac Atitlan #SanPedro
Une femme maya se lavant les cheveux après avoir fini de laver le linge familial à San Pedro, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Une femme maya se lavant les cheveux après avoir fini de laver le linge familial #SanPedro

Ce surréaliste du XXIème siècle produit des images qu’il décrit comme des « fragments documentaires d’un état de conscience altéré ». Désireux de rompre avec toute convention, Benoit Paillé fait apparaître sa vérité et s’applique à « penser à ce à quoi les autres ne pensent pas ». Méthodique, il joue avec les détails et cherche constamment à franchir le réel. Nomade, ses sujets varient ; de paysages déstructurés (« The Kitsh destruction of our world ») en portraits d’inconnus dans leur quotidien (« Château D’eau »). Les zones éclairées à dessein par le photographe attirent l’œil du spectateur et intensifient le ou les sujets de l’image. Il offre ainsi un travail documentaire captivant.

Habitant de 92 ans de San Lucas, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé

Habitant de San Lucas (Guatemala), 92 ans et en pleine forme
L'hospitalité d'un vieil homme et sa fille à San Lucas, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Guatémaltèque de 92 ans à San Lucas, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Deux hommes au Guatemala, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Dehors au Guatemala, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé

Pour la série « RoadTrip guatemala », Benoit Paillé est resté frileux sur les descriptions. Puissantes, ses photographies parlent d’elles-mêmes.

Brumeuses et surnaturelles, elles retracent l’itinéraire du photographe sur les routes de ce pays de transit, frontalier du Mexique. Benoit Paillé a réalisé ses clichés autour du ravissant lac Atitlan, dans le département de Solola. Parmi ceux-ci, on retrouve son éternel camion de voyage dans la ville de San Antonio Palopo sous un ciel extraordinaire ou encore le fameux carré lumineux du photographe. Présent sur bon nombre de ses clichés et toujours placé au centre de ceux-ci, ce carré flottant dans l’espace représente « un élément humain » dans un paysage naturel.

Le carré lumineux comme élément humain, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Le carré lumineux comme élément humain devant le volcan San Pedro, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Prise lors d’un orage aux abords du volcan San Pedro

À San Pedro – ville en partie détruite en 2005 à cause de l’ouragan Stan – c’est un agriculteur en plein pied dans son champ de maïs éclairé et une station de lavage du linge que le photographe choisit de nous montrer. Enfin, certains clichés représentent les membres d’une famille qu’il a rencontrée dans la petite ville de Patzun alors qu’il garait son camion près de chez eux. Chaleureusement accueilli, il a pu rester dans leur jardin pendant une semaine avant d’en être chassé par l’Eglise (propriétaire) prétextant qu’il n’était pas en sécurité.

Par ces clichés pris tout au long de son voyage, Benoit Paillé devient témoin de la société guatémaltèque.

Inconnu torse nu, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Agriculteur dans son champ de maïs, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Station de lavage de linge de San Pedro, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé

Structure artisanale pour laver le linge à San Pedro
Station de lavage de linge de San Pedro, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Station de lavage de linge de San Pedro, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Famille guatémaltèque, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Petite fille debout au milieu de plantations, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Petit garçon dans des cages de foot, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Rue de Chimaltenango, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Rue de la ville de Chimaltenango
Dans les rues du Guatemala, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Toile de fils électriques, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé
Arbre au tronc rosé, RoadTrip guatemala, Benoit Paillé

« Le ciel est en veille et il nous reste demain pour recommencer » peut-on lire sur son site internet. Espérons alors qu’il recommence et que sa prodigieuse imagination continue de faire voyager le spectateur.

Pour voir le reste de sa série, rendez-vous sur son behance.

Pour découvrir plus de création et en apprendre plus sur ce photographe atypique, nous vous invitons à regarder sa page dédiée sur Beware Magazine ainsi que ces autres séries photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.