gilone dans son clip run

Gilone, l’appel de l’océan avec le clip de “Run”

Alors qu’elle dévoile son clip “Run“, Gilone offre une prestation mystique, une ode à la mer qui l’inspire pour la sortie de son EP Ocean Call.

devant la mer, gilone apparaît grandiose, laissant flotter au vent des tissus ainsi que sa robe
© Camellia Menard

Gilone, modulatrice de son lyrisme

Gilone, c’est une personnalisation de la beauté lyrique sous sa forme la plus pure. Maniant sa voix comme l’on manie un instrument, elle s’inspire des ondulations aquatiques pour former des sonorités à la fois organiques et aériennes. Gilone n’est pas seulement le maître d’orchestre de sa voix, elle se montre également créatrice de l’ensemble de son univers artistique.

photo en noir et blanc de gilone face à l'océan, les bras déployés
© Sebastien Zanella

Gilone écrit, compose et autoproduit son premier EP, “Ocean Call“, qui sort le 3 décembre prochain. Influencée par des artistes complexes tels que Björk ou encore Massive Attack, la guadeloupéenne Virginie Lentulus offre un univers vaste, voire abyssal. Les lamentations sont lyriques et l’ambiance est à la fois pesante et accueillante. Le voyage auquel nous invite l’artiste n’en paraît alors que plus tentant, sa voix en guise de berceuse enivrante.

portrait de l'artiste affublée seulement d'une coiffe de corail en guise de couronne
© Camellia Menard

“Run”

En revendiquant son désir de lâcher prise et l’importance de ne pas céder sous le joug de la peur, Gilone livre un clip poétique et emplit d’une beauté qui se donne à être contemplée. Réalisé par Hamadou Frédéric Baldé, l’artiste s’entoure de ses proches dans cette complainte lascive, cet appel auprès de l’océan. À travers une performance de danse organique et spontanée, la voix de l’artiste semble submerger l’auditeur de son timbre éthérique.

sur les bords de la plage, l'artiste court, l'ambiance est sombre
© Sebastien Zanella
photographie issue du clip Run de Gilone, entre deux tempête, les mains au dessus de sa tête
© Sebastien Zanella

Au fil des lamentations lyriques de Gilone, son talent se dévoile et s’offre sur un paysage de plage dépeuplée, entre deux tempêtes. C’est à Biarritz que le clip met en scène la chanteuse, telle une créature mystique résultant des vagues et des écumes. Les scènes sont emplies d’une symbolique mystérieuse, on se retrouve par exemple à suivre une course effrenée au milieu d’une forêt, qui rappelle le film The Lobster de Yórgos Lánthimos.

Découvrez dès à présent le clip Run de Gilone.

La voix de l’océan

Revêtant la figure mythologique d’une sirène dans ce qu’elle peut représenter de mélodieuse tentation, Gilone sortira son EP teintée d’influences océanes le 3 décembre. En s’inspirant des tonalités des vagues et de l’immensité de la mer, l’artiste livre un EP naviguant entre mélodies alternatives et tonalités abyssales.

La sirène des temps modernes n’a pas fini de nous surprendre et de nous envoûter de ses compositions lyriques et enivrantes.

portrait de l'artiste Gilone, solaire, elle apparaît en contre jour
© Camellia Menard

Si vous avez apprécié la musique planante de “Run”, vous devriez aimer l’artiste Lia Moon.

Pour suivre l’actualité de l’artiste, ça se passe sur son Instagram.

  1. Excellent article qui reflète exactement ce qui se dégage de l’artiste, de sa voix et de l’ensemble de ce petit joyau visuel

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.