Gaspard Augé Force majeur

Gaspard Augé, moitié de Justice, dévoile son premier single solo

Pour patienter avant le 4e album de Justice, attendu depuis Woman sorti en 2016, Gaspard Augié dévoile aujourd”hui “Force Majeure” un single qui saura ravir les fans inconditionnels du groupe français.

Le musicien se tient assis, dos à nous mais tourné vers la caméra, devant un drum set au coeur d'une pièce recouverte de cymbales.  Gaspard Augé Force majeur
Gaspard Augé, moitié de Justice, dévoile son premier single solo 1

Depuis février dernier, la rumeur monte doucement. Après des aperçus plus ou moins brefs sur les réseaux, Justice revient, ou presque. Gaspard Augé, co-fondateur du groupe, dévoile un premier single solo, définitivement marqué par la “patte” Justice.

Une très bonne surprise

Le 4 février dernier, le compte twitter Justice Club publie un premier extrait du “prochain album de Gaspard“, que ce dernier n’avait jusque là qu’évoqué dans des webinars pendant le premier confinement. Un premier teasing qui se confirme vite lors de la prestation de Pedro Winter chez Brut Club, huit jours plus tard.

Au cours d’une session de près d’une heure, le fondateur de Ed Banger Record et DJ sous le nom de “Busy P”, fait danser les coeurs confinés. Grosse surprise, après 55 min, il passe un morceau inédit, mais aux sonorités distinctement reconnaissables. “C’est la première fois que vous l’entendez“, confirme-t-il avec excitation. Puis plus rien, un silence radio à l’image de la communication toujours très discrète de Justice. Jusqu’à la semaine dernière, quand compte Instagram @gaspardaugescapades, qui ne contenait alors qu’un drapeau cryptique, annonce très simplement “Force Majeure coming soon“.

“Force majeure”, le coup de cymbale

On retrouve aujourd’hui Gaspard Augé avec “Force majeure”, un premier extrait de l’album à venir, “Escapades”. Fidèle à l’esthétique sonore de Justice, on retrouve les basses coupées au synthé et les distorsions entre disco et Heavy Metal. Bande sonore d’un retour glorieux, “Force majeure” tire plus sur des sonorités 80’s et des jeux vidéos, ou encore de la bande son du film orignal “L’arme fatale”, les saxos en moins. Une marque définitivement rétro, qu’on retrouve également sur la couverture de l’album.

C’est aussi un hommage, une ode, aux cymbales. Les percussions sont omniprésentes dans ce morceau. Et Gaspard Augé construit même son teasing du morceau autour de cet instrument nécessaire. Sur instagram, il publie un court extrait sur sa fabrication artisanale, et sur son site il organise un tirage au sort pour en gagner un lot en édition limitée.

En attendant d’en savoir plus sur l’album solo de Gaspard Augé, “Escapades“, on ne se lasse pas de ce premier single.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Gaia 10 – Un projet tout au naturel !