Total
37
Shares

Loin du traditionnel chalet, l’architecture en montagne peut aussi ressembler à une prouesse ou une œuvre d’art. Tour d’horizon des ces habitats extraordinaires dans les Alpes.

La Mirage House de Doug Aitken à Gstaad (Suisse)

Mirage House de Doug Aitken à Gstaad (Suisse)
Doug, Aitken, Gstaad, Photography by Stefan Altenburger, courtesy of Doug Aitken

Cette maison — qui est en réalité une installation artistique — fait partie de la série des “Mirage house” de l’artiste américain Doug Aitken, habitué à métamorphoser les espaces avec ses installations multimédia. Après le désert de Palm Springs et une banque à Detroit, c’est à Gstaad en Suisse que l’on peut visiter librement cette maison (jusqu’en 2021). Sa forme est inspirée des ranch houses développés dans les années 1920 aux États-Unis. Ne nous attardons pas sur les façades miroirs, mais remarquons l’ingéniosité du jeu de miroirs et de lumière intérieur reflétant ingénieusement le paysage des montagnes enneigées.

Mirage House Gstaad
Doug, Aitken, Gstaad, Photography by Stefan Altenburger, courtesy of Doug Aitken
Mirage House  Doug Aitken
Doug, Aitken, Gstaad, Photography by Stefan Altenburger, courtesy of Doug Aitken
lamirage house vue de loin

Le nouveau bivouac Gervasutti en Italie

bivouac Gervasutti

Etonnant bivouac situé sur le glacier de Freboudze dont l’origine remonte à 1948. En 2011, l’ancienne cabane de bois est remplacée par un ovni, une sorte de sous-marin moderne suspendu en équilibre le long d’un éperon rocheux créé par les architectes Stefano Testa et Luca Gentilcore de l’agence Leapfactory, pour résister aux conditions climatiques rudes de la montagne.

L’agence d’architecture italienne Leap (signifiant “Living Ecological Alpine Pod”), composée de sept architectes, est spécialisée dans les constructions d’habitations auto-suffisantes en montagne.

bivouac Gervasutti vu du ciel

Le bivouac a été transporté par hélicoptère et se compose de quatre modules (entrée, salle à manger et deux dortoirs) construits en panneaux de métal utilisés pour les coques d’avions. Des panneaux photovoltaïques, installés sous le plancher, permettent d’éclairer et chauffer l’intérieur. Une prouesse en terme de confort, de statique et d’auto-suffisance.

Ouvert en permanence, il est accessible à qui aura gravi les quelque 2800 mètres de falaises.

vue depuis l'intérieur du bivouac Gervasutti


Le bivouac Luca Pasqualetti à Valpellino (Italie)

Le bivouac Luca Pasqualetti

Le bivouac Luca Pasqualetti, comme le bivouac Gervasutti cité plus haut a été construit dans les années 2010 pour un groupe de guides alpins souhaitant encourager la découverte des chemins de montagne oubliés. Il est l’oeuvre des architectes italiens Roberto Dini et Stefano Girodo qui expliquent avoir voulu créér ” une structure simple, comme un bivouac, placée dans un lieu isolé avec un accès difficile, et spécialement conçue pour encourager l’alpinisme”.

construction du bivouac Luca Pasqualetti
courtesy Roberto Dini, Stefano Girodo, Grzegorz Grodzicki and Adele Muscolino

Des panneaux en métal recouvrent les façades tandis que l’intérieur est composé de panneaux de bois. Des fondations en acier ancrées dans la roche permettent à la maison de tenir en équilibre.

L’assemblage sur un site aussi escarpé a obligé les architectes à penser le bivouac en modules assemblables en une journée et transportables en hélicoptère.

Le bivouac Luca Pasqualetti vu du ciel en italie
courtesy Roberto Dini, Stefano Girodo, Grzegorz Grodzicki and Adele Muscolino
bivouac alpes de plus l'aval
plan du bivouac
Total
37
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.