Fintan Magee street art

Fintan Magee ou le monde du street art engagé

Surnommé le “Banksy australien“, Fintan Magee est un artiste qui fait des murs son terrain de jeu. Ce peintre des rues explore divers pays afin de créer des pièces qui semblent répondre à un environnement particulier. Conscient de son époque, Fintan Magee fait du street art son médium de représentation des mouvances sociales et politiques. Il s’intéresse ainsi plus particulièrement au réchauffement climatique et à la crise des migrants. L’artiste fait aujourd’hui partis des artistes de street art les plus reconnus et appréciés dans le monde. Coup d’œil.

Fintan Magee murale

Qui est Fintan Magee ?

C’est à Lismore en Australie que né Fintan Magee, en 1985. À peine âgé de 13 ans, il se met à graffer dans les rues. Après l’obtention de son diplôme à l’académie des beaux-arts de Brisbane, il se lance dans une série de prouesses murales qu’il affiche partout dans le monde. Tandis qu’il aborde des thèmes comme la surpopulation et les conditions sociales, l’artiste devient critique de la société contemporaine par le biais de ses pinceaux. Il est aujourd’hui l’une des figures les plus importantes du street art, et continu de produire des pièces uniques à travers les villes du monde.

Fintan Magee, La vague de chaleur œuvre de art street

Avec cette fresque, Fintan Magee annonce l’arrivée de Boulogne-sur-mer dans le classement des villes les plus arty, aux côtés de New York, San Francisco, Londres, Lisbonne ou encore Berlin. Appelée “La vague de chaleur”, cette peinture murale fait référence au changement climatique, dans un contexte surréaliste où le vélo fond à même le sol. Il parcourt le monde pour sensibiliser tout un chacun des problèmes qui nous entourent. Cet artiste engagé dénonce la violence de la réalité, et nous fait prendre conscience de l’environnement socio-politique dans lequel nous évoluons.

Fintan Magee - murale en jordanie
Grande fesque murale : The Road Kill
Peinture sur une citerne par Fintan Magee illustrant un petit garçon portant dans son sac un iceberg : Le verre moitié plein
réchauffement climatique et street art

Ses influences

L’eau est un élément récurrent dans l’art de Fintan Magee. Il crée de façon subtile un lien entre l’Homme, la nature et la civilisation. Pour chacun d’entre eux, l’eau est une composante essentielle à la survie.

De la peinture à l’huile, à la fresque murale, en passant par l’estampe et le dessin, Fintan Magee s’inspire de la société de consommation, des déboires environnementaux, sociaux, et politiques. Il crée un univers singulier à l’aide d’éléments du réel et mêle le quotidien à la version bouleversante, mais juste de notre environnement. Si notre société consumériste est dépeinte comme le Léviathan des mœurs politico-sociales, on ne peut s’empêcher de voir l’amour que l’artiste porte à la société pour la montrer sous une telle beauté. Entre poésie et haine, entre amour et désenchantement, Fintan Magee nous donne une vraie leçon de vie.

Sa technique

Les sujets portent souvent un objet dans leurs mains, ou sur leur dos : Fintan Magee montre que l’Homme porte le fardeau de lourdes conséquences, et explique l’importance d’être attentif à ce qui nous entoure, et de prendre soin de ceux qui croisent notre chemin. Afin de ne rien laisser au hasard, Magee fait un véritable travail d’enquête, prend des photos, interroge les habitants, et s’informe sur la ville où il se trouve. Il crée ainsi des œuvres sur-mesure en accord avec les conditions dans lesquelles évoluent les habitants de chaque lieu. Pour ce qui est de la composition des œuvres, Fintan nous fait visiter un univers fort de couleurs, dans un style réaliste à la rencontre de l’inattendu.

la maison brûle, œuvre de street art
Fintan Magee - head in the clouds

Pour suivre l’actualité de Fintan Magee, vous pouvez retrouver toutes ses œuvres sur son site web ainsi que sur son compte Instagram. On vous conseille également d’ouvrir grand les yeux la prochaine fois que vous marcherez dans la rue. Le street art est accessible à tous, la preuve avec Lata 65, le crew de mamies qui prend plaisir à peindre les rues.