olele

Fakear sort le clip de sa chanson d’enfance “Olele”

Image d'avatar de Elisa BarthèsElisa Barthès - Le 16 mai 2023

Fakear a dévoilé le 15 mai dernier un clip en animation 3D pour accompagner son single Olele, la reprise d’une comptine de son enfance. Plus de 2 mois après la sortie de son album Talisman, l’artiste revient en force avec une vidéo aux allures de dessins animé moderne.

Fakear inscrit dans les nuages, Olélé en dessous
Image tirée du clip Olele.

De son vrai nom Théo Le Vigoureux, Fakear a su s’imposer au fil des années sur la scène électronique Française. Son identité visuelle se retrouve dans ses clips aux concepts toujours plus innovants, avec Olele, il explore une animation 3D plus concrète que ces vidéos précédentes.

un tas de cailloux dans la nuit
Image tirée du clip Olele.

Un clip peu commun

Sommes-nous en train de regarder un clip ou dessin animé pour enfants ? Telle est la question que l’on se pose lorsqu’on regarde le nouveau clip Fakear.

Il présente une esthétique surprenante : entre réalisme, avec des décors aux textures et couleurs proches du réel, et enfance, avec l’animation de cailloux sautillant au rythme de la musique. Ces deux minéraux sont placés comme de véritables protagonistes, malgré le fait qu’ils n’aient aucun élément humanoïde, ne serait-ce que des yeux ou des jambes. Et pourtant, l’émotion est là ! Le créateur digital Plouz a réussi à rendre deux simples cailloux attachants, qu’on suit dans un voyage périlleux, entre cascades et rivières. Cela peut s’apparenter à une métaphore sur le développement de l’enfant, comme si ces deux personnages se lançaient dans la grande aventure de la vie en quittant leur nid.

des cailloux sautillants le long d'une rivière
Image tirée du clip Olele.

Olele, une comptine enfantine venue d’Afrique

Avec ce single, Fakear rend hommage à la chanson de son enfance Olélé moliba makasi. Cette comptine Congolaise en Lingala raconte le voyage de deux enfants sur une pirogue, naviguant entre les rivières Uélé et Kasaï en direction Kinshasa. “Olélé ! Le courant est très fort. Ramez ! Son pays, c’est le Kasaï. Eh oh, que vienne Benguela ! Viens le courageux ! Viens le généreux ! Viens !” chantent les enfants voyageurs. Fakear l’a mixé à sa manière, donnant une chanson douce aux inspirations électro. Le clip original, et celui créé par Plouz, ont des similitudes malgré la différence de genre. Dans les deux cas, deux protagonistes voyagent, empruntent des rivières et croisent la route de divers animaux de la jungle. Le plan au coucher de soleil sur la pirogue à 2 minutes 10 du clip nous le confirme, de par sa ressemblance avec le clip original. 

Pirogue sur un coucher de soleil
Image tirée du clip Olele.

Le clip à voir dès maintenant :

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Elisa Barthès
Article écrit par :
La photographie et l'écriture sont les deux choses qui m'animent. J'aime capturer des instants, et transmettre l'émotion du présent à ceux qui n'y étaient pas. Jouer avec les mots me permet de parler dans une autre langue que celle de l'image.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.