Everything But The Girl vient de publier « Nothing Left To Lose

Everything But The Girl revient après 24 ans

Le duo Everything But The Girl vient de publier « Nothing Left To Lose », le premier titre d’un futur album qui devrait sortir au printemps prochain.

24 ans après la sortie de Temperamental (1999), le duo britannique, formé par Tracey Thorn et Ben Watt, revient en 2023 avec un nouvel album intitulé Fuse. Le couple travail à l’écriture et à la production de ce nouvel album depuis le printemps 2021. Les deux artistes commencent alors le travail chez eux, en secret. Everything But The Girl sortira Fuse le 21 avril 2023.

Janvier 2023, Everything But The Girl, Credit Edward Bishop
Credit Edward Bishop

Tracey Thorn et Ben Watt ont annoncé la nouvelle en novembre dernier sur leurs réseaux sociaux. Le titre « Nothing Left To Lose », sorti le 10 janvier 2023, est le premier single à être dévoilé. Le morceau s’accompagne d’un clip chorégraphié signé Charlie Di Placido.

Le duo revient sur le devant de la scène avec les sonorités souls électroniques qui les caractérisent. Fidèle à son ADN, Everything But The Girl réutilise les codes qui ont fait son succès dans les années 1990, avec notamment le titre « Missing » (1994), après le remix de Todd Terry, DJ new-yorkais. Le titre « Nothing Left To Lose » s’inscrit donc sans conteste, dans une forme de continuité avec leurs anciens morceaux.

Everything But The Girl - Capture d’écran du clip de " Nothing Left To Lose " réalisé par Charlie Di Placido.
Everything But The Girl – Capture d’écran du clip de ” Nothing Left To Lose ” réalisé par Charlie Di Placido.

Cette continuité ne semblait pourtant pas être recherchée. Sur leur site internet, Tracey expliquait : « Ironiquement, le son final du nouvel album était la dernière chose que nous avions en tête lorsque nous avons commencé en mars 2021. Bien sûr, nous étions conscients des pressions d’un retour tant attendu, alors nous avons essayé de commencer dans un esprit d’ouverture, d’incertitude quant à la direction, et en étant réceptif à l’invention. »

Reformation d’Everything But The Girl : « C’était comme si un fusible avait été allumé »

En couple à la ville comme à la scène, Tracey et Ben n’avaient pas travaillé ensemble depuis 2000. Ben raconte le travail avec Tracey : « C’était excitant. Un dynamisme naturel s’est développé. Nous avons parlé de façon concise, avec peu de regards, et nous avons coécrit instinctivement. C’est devenu plus que la somme de nos deux moi. »

Pourtant, après de nombreuses années d’albums et de travail en solo, cette ” fusion ” n’a pas été évidente. Tracey tempère : « il y avait à la fois une friction et une étincelle naturelle dans le studio quand nous avons commencé. Même si nous l’avons sous-estimé au début, c’était comme si un fusible avait été allumé. Et ça s’est terminé par une sorte de coalescence [phénomène physique par lequel deux substances identiques, mais dispersées, ont tendance à se réunir, ndlr], une fusion émotionnelle. »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.