Photographie de l'île Hashima en ruines réalisée par Espinas

Espinas nous emmène sur les ruines d’une île abandonnée

Image d'avatar de Anne AumontAnne Aumont - Le 16 août 2023

Originaire du Japon, Espinas est une photographe spécialisée dans l’urbex. Elle voyage à travers le pays du soleil levant à la recherche de lieux déserts ou difficiles d’accès. Lors de ses explorations urbaines, elle s’est rendue sur une des îles abandonnées de Nagasaki : Hashima aussi appelée Gunkan-jima.

Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas Hashima
ile de Hashima
Hashima dit le paquebot
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas

L’île abandonnée d’Hashima

C’est au Japon qu’Espinas réalise toutes ses séries de photographies. Ces dernières sont notamment mises en avant à l’occasion d’expositions. Dans sa dernière série, on peut découvrir l’île de Ha-shima où elle a passé pas mal de temps. Elle l’a photographié sous toutes les coutures, que ce soit depuis le ciel, depuis la mer mais aussi à l’intérieur même de l’île.

Grâce à ses clichés, on peut se glisser entre les bâtiments en ruines de la ville – tous partiellement détruits, – d’autant plus que la nature commence peu à peu à reprendre ses droits. Désormais, les seuls habitants de cette île ne sont autres que les oiseaux qui survolent de temps en temps les ruines.

Hashima vue de la mer
les habitants de l'île : les oiseaux
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas
immeubles en ruine sur Hashima
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas

Une nouvelle vie

Le temps est figé dans les photographies d’Espinas. La ville semble être tout droit venue d’un autre monde, avec ses vieux bâtiments en ruines et ses rues qui forment un véritable labyrinthe. Mais même si cette île est hors du temps, son histoire ne s’arrête pas pour autant. Espinas estime que ces ruines annoncent le début d’une nouvelle vie pour l’île. Une vie loin de l’Homme et loin de la modernisation que connaissent les autres grandes métropoles. Elle va pouvoir coexister en harmonie avec la nature et dévoiler son passé aux urbexeurs qui s’aventurent dans ses ruines.

Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas
Photographie d'une île en ruines réalisée par Espinas

Retrouvez les photographies d’Espinas sur son compte Instagram. Si l’urbex vous intéresse, n’hésitez pas à jeter un œil à l’article qui y est dédié ainsi qu’au reportage Paradis de rouille réalisé par Arte.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Notre sélection des festivals français du mois de juin 2024

Notre sélection des festivals français du mois de juin 2024

L'été approche à grands pas, amenant avec lui le retour…

28 mai 2024

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Anne Aumont
Article écrit par :
Écrivaine passionnée et polyvalente, a fait de l'écriture son terrain de jeu. Elle aime partager des récits de vie réels, analyser la politique et explorer l'histoire. Elle nourrit sa créativité grâce à ses passions variées, notamment la musique, la peinture et le cinéma. La littérature demeure son domaine de prédilection, où elle passe beaucoup de temps à écrire et lire des histoires riches en science-fiction, mystère et tranches de vie. Ses chroniques radiophoniques témoignent de son souci du détail. Sa passion pour la littérature, les arts et l'histoire, en particulier la Renaissance, imprègne son écriture de beauté et de détails riches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.