Alors que son précédent projet “Kamikaze“ date d’août 2018 et qu’aucun indice n’avait fuité, le rappeur originaire de Détroit a dévoilé, par surprise, ce vendredi 17 janvier 2020 “Music to Be Murdered By“. Onzième projet du rappeur, “Music to Be Murdered By“ est composé de 20 titres et de nombreux featuring comme Anderson .Paak, le prometteur Don Toliver, Ed Sheeran ou, encore, le défunt Juice WRLD. Un album, dans sa globalité, assez sombre et sanglant comme l’atteste la cover qui fait référence à un photo mythique du cinéaste Alfred Hitchcock. 

Un clip militant et porteur de messages 

Sortie en même temps que l’album, le clip du morceau « Darkness » propose une esthétique très sombre et fataliste. Solitude, dépression, suicide, le morceau se place aussi comme un message anti-armes à feu et appelle à cesser toutes ces tueries. Coincé dans une chambre d’hôtel avec des sédatifs et de l’alcool, le rappeur, en plein désespoir, finit par ouvrir le feu depuis sa fenêtre avant de retourner l’arme sur lui. Eminem fait, ainsi, référence à la tuerie ayant touché Las Vegas en 2017 et qui a vu un homme tirer à l’arme à feu depuis sa fenêtre, tuant 58 personnes, avant de se donner la mort . Le clip se conclut par un montage d’images de récentes tueries de masse et avec un message fort : “Quand cela cessera-t-il ?” Quand suffisamment de gens s’en soucieront. Inscrivez-vous sur les listes électorales. Faites entendre votre voix et aidez à changer la loi sur les armes à feu en Amérique.”

cover de "Music to Be Murdered By“, le dernier album d'Eminem

Retrouvez toute l’actualité d’Eminem sur son site.