Eme et ses murs 1

Eme et ses murs

 

Aujourd’hui le street art prend de plus en plus de place partout en Europe et notamment en Espagne. Aujourd’hui nous allons vous présenter, à travers différentes questions, une de ces artistes : Eme de M

 

 

Tout d’abord : comment prépares-tu tes tags ? Sur un coup de tête ? Est-ce prémédité bien à l’avance ?

J’ai l’habitude de faire des croquis chez moi puis d’essayer de trouver le lieu le plus approprié ou je pourrais les peindre. Parfois c’est très compliqué et je cherche pendant des semaines avant de trouver LE lieu. C’est pour ça que certains dessins attendent des semaines avant de pouvoir trouver leur mur !

 

Comment as-tu commencée le Street-art et depuis combien de temps le pratiques-tu ?

J’ai plongé dans le Street art il y a maintenant 7ans. Au début c’était très compliqué pour moi, j’avais beaucoup de difficultés à adapter mes dessins à la rue ; mais j’ai toujours essayé de trouver comment m’améliorer.

 

Pourquoi ce travail sur la calligraphie ? D’où vient-il ?

Parce que j’adore les différentes formes que les lettres peuvent prendre. Il y en a tellement. En plus c’est un vrai défi d’adapter ces formes au format « Street art »

 

Quel est l’endroit où tu as préférée peindre ?

J’ai de très bons souvenirs associés à chaque lieu mais je crois que je préfère les endroits particulièrement calme, loin de toutes vies dans des maisons abandonnées par exemple.

 

Quelle est la performance dont tu es la plus fière ?

Mon mur préféré est « Le silence » que j’ai fait à Strasbourg en France.
Avant de commencer à peindre ce mur je n’étais pas du tout enthousiaste, je n’aimais pas le dessin, je trouvais que la forme n’était pas terrible en plus il fallait faire une sous couche énorme et je ne trouvais pas la force de la faire. Mais aujourd’hui ça reste le tag dont je suis la plus fière parce qu’une fois fini j’ai eu comme une sorte de révélation : chaque notes avaient été un effort pour moi et elles représentaient une partie de moi. Comme si j’avais laissé un peu de mon âme sur chaque note que j’avais peint.

 

Qu’est-ce que tu voulais faire quand tu étais petite et pourquoi ?

Je ne sais pas trop… Tout ce que je sais c’est que je n’ai jamais rêvé de devenir une artiste mais j’ai toujours aimé peindre, dessiné et ce aussi loin que je me rappelle. Au final je crois que je suis en train de faire ce que j’ai toujours rêvé de faire sans jamais vraiment m’en rendre compte avant. Et ça me rend vraiment heureuse.

 

Aimerais-tu travailler avec d’autres artistes ? Si, oui lesquels ?

Aujourd’hui je préfère travailler seule parce que je trouve que j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir et de gros progrès à faire avant une quelconque collaboration. En plus, lorsque que je rencontre un artiste (célèbre ou pas) je préfère me poser en tant que spectateur et apprécier. J’adore découvrir le travail de nouveaux artistes.

Un mot de la fin ?

Merci pour tout et bonne chance pour la suite Stéphane.

Eme et ses murs 2Eme et ses murs 3Eme et ses murs 4Eme et ses murs 5Eme et ses murs 6Eme et ses murs 7Eme et ses murs 8

  1. Merci EME. Nous sommes ravis de t”avoir accueilli à Strasbourg et de faire profiter au public de la qualité de ton oeuvre. A une prochaine.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.