DISCLOSURE : Settle album 1

DISCLOSURE : Settle album

SETTLE

Vous connaissiez sans doute le clip (pas très sage) de What’s in your head.
Disclosure n’a pas fini de vous allumer, mais en musique cette fois-ci.
Le label Island Records Group abrite le duo britannique depuis peu : leur parcours a été ponctué par de nombreuses rencontres, qui a valu à Disclosure une notoriété grandissante sur la toile et sur la scène électro européenne. Et surtout de nombreuses collaborations. Parmi celles-ci, Aluna George (White Noise), Sam Smith (Latch) et d’autres comme SBTRKFT, Skream…


Si ces quelques titres vous sont déjà familiers, on découvre le reste avec le nouvel album Settle dont la sortie est prévue en début Juin. London Grammar, Eliza Doolittle, Sasha Keable, et d’autres artistes y ont mis leur grain de sel.
Et comme on est très vilains chez Beware, on veut vous mettre l’eau à la bouche avec quelques tracks impeccables :
On décolle avec une intro discrète mais captivante, prévenant When A Fire Starts to Burn : à mi chemin entre le hip-hop, les deux frères dévoilent une house oldschool plutôt catchy, très entraînante.

Après quelques délicieuses minutes de deephouse énergique partagées entre Sam Smith, AlunaGeorge ou Ed Macfarlane, on fait la connaissance de Sasha Keable, jolie voix funk soul qui éclaire un beat électro bien trempé.
S’ensuit la chill plus lancinante de Second Chance – teinté de soul – que réveille Grab Her, qui flirte avec la house techno débridée.
Puis c’est à la voix haut perchée de la chanteuse de London Grammar, à laquelle on doit un atterrissage en douceur, emprunt de mélancolie.

Disclosure a tenu à conserver une ligne conductrice house, exaltée et exaltante, que plusieurs collaborations ont sublimé. La pointe de soul rend l’ensemble aussi séduisant que vos proches soirées d’été.
On vous en dit pas plus.

DisclosureLONDON GRAMMARALUNA GEORGE