L.A Salami dresse un sombre portrait de la société avec son nouveau clip "Desperate Times, Mediocre Measure"
Ottoline - "Depesrate Times, Mediocre Measures" - L.A Salami

L.A Salami dresse un sombre portrait de la société avec son nouveau clip “Desperate Times, Mediocre Measure”

L’artiste londonien revient avec un morceau riche en sensations et en symboles. “Desperate Times, Mediocre Measure” retranscrit les maux de la société avec un clip évocateur.

L.A Salami fustige le “monopole du pouvoir”

L.A Salami dresse un constat accablant : la société va mal. En l’espace de 3 minutes et 20 secondes, le chanteur londonien dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. La routine, le pouvoir, les carcans sociaux, la figuration social… tout un ensemble de problèmes que L.A Salami rejette et critique. Le titre du morceau résume parfaitement bien l’ensemble de la pensée du chanteur : “Desperate Times, Mediocre Measures”.

Il fustige dans un premier temps l’amour du pouvoir de l’être humain – pouvoir qui entraîne des dérives. Il parle plus précisément du “monopole du pouvoir” comme un parasite qui gangrène la société. Cette quête du pouvoir est un vice qui réduit les hommes à la surproduction, à une suractivité constante afin de toujours tenter d’atteindre des sommets.

Le clip s’ouvre justement avec un manager qui incendie un de ses subordonnés et lui jette une tonne de documents à traiter. Aucune gentillesse, aucune douceur dans les gestes, une simple volonté d’exécution et de domination. Le chanteur le dit lui-même : “Que reste-t-il de bon lorsqu’on a atteint des sommets?”.

What good is left when you get to the top?

L.A Salami

Le chanteur britannique déroule sa diatribe en dressant le quotidien harassant et répétitif de bon nombre de salariés à travers le monde : se lever pour aller travailler et répéter la même manœuvre chaque jour pendant plusieurs dizaines d’années. L.A Salami critiques les rouages d’un système qui aliène chaque être humain. Cette aliénation se perçoit à travers son clip : des salariés qui exécutent toutes les actions qui leur sont demandées mais qui, au fur et à mesure, ne peuvent plus encaisser. Le clip monte en crescendo jusqu’à atteindre un point de non-retour. L’acmé du clip arrive lorsque tous les salariés retournent et détruisent leur espace de travail, résultant en un véritable chaos.

Dans un second temps, L.A Salami met en lumière l’alcool – rare substance qui peut alléger le quotidien et qui inhibe les personnes les plus affectées par le système. Cette substance est un leitmotiv du clip de L.A Salami qui s’ouvre et se referme avec un focus sur un verre de whisky. Noyer sa tristesse et sa colère dans l’alcool est une “solution” récurrente dans cette société et L.A Salami en dresse un constat désolant. Accoudé à un bar, verre de whisky à la main, il déclare : “Assis ici à siroter les fissures en se laissant glisser encore plus profondément et comprendre que tout le reste est similaire”.

L.A Salami
L.A Salami

Sitting here just sipping on the crevices sliping deeper into a suspicion that everything else is the same.

L.A Salami

Des mots pour apaiser les maux de la société

L.A Salami est un artiste conscient et éveillé. Il est très alerte sur les sujets contemporains et les dérives de la société. Né à Peckham d’une mère nigériane et d’un père absent, il a grandi pendant une partie de vie en foyer d’accueil. Confronté dès son plus jeune âge à la solitude et l’abandon, il a tiré de son expérience de véritables leçons de vie.

Ce morceau percutant s’inscrit dans un album tout aussi puissant ; Ottoline – 4ème album qui doit sortir dans le courant de l’été 2022. L’ensemble de l’album traite de ce sentiment d’outsider, de laissé pour compte qui se démène pour trouver sa place dans la société.

L.A Salami puise également une grande partie de son inspiration dans certaines références américaines telles que Kanye West, Drake ou encore Kendrick Lamar. Le clip “Desperate Times, Mediocre Measures” a été réalisé par Charlie Williams et met parfaitement bien en lumière L.A Salami.

Sceptique et critique vis-à-vis de la société, le regard de L.A Salami invite le public à repenser la société et à déconstruire ce système normé et préconçu. Il incite chaque personne à agrandir son regard, à voir plus loin et à ne pas se cantonner aux limites prédéfinies et rigides. Il parle d’ailleurs très justement du rythme cyclique et corrosif de nos sociétés guidé par le pouvoir.

Cyclical and corrosive nature of power structures in our societies

L.A Salami
Pochette de l'album Ottoline - L.A Salami
Album Ottoline – L.A Salami (2022)

Le nouveau morceau de L.A Salami promet de belles choses pour le futur. On ne peut donc que vous conseiller de suivre son actualité musicale sur son site Internet ou sur son compte Instagram.

D’ici là, d’autres artistes tout aussi préoccupés par la société sont à retrouver sur Beware, comme Nuit Oceān qui a ouvert l’année 2022 avec Imaginary Friends – un album mélancolique.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.