Un designer crée une lampe solaire capable de dessaler l'eau de mer 1

Un designer crée une lampe solaire capable de dessaler l’eau de mer

Un designer néo-zélandais est parvenu à créer pour une communauté chilienne, une lampe pouvant convertir de l’eau salée impropre à la consommation en une eau potable grâce à l’énergie solaire.

Un homme récupère de l'eau potable provenant de la lampe solaire design.
Henry Glogau Studio

À l’heure de la raréfaction des ressources liée aux changements climatiques et des inégalités en matière d’accès à l’eau, Henry Glogau a fait le choix d’essayer de rattraper le temps perdu. Soutenu par une ONG, cet architecte a inventé pour une communauté côtière chilienne une lampe capable de répondre à ce besoin élémentaire.

L’accès à l’eau potable, une inégalité bien réelle qui ne devrait pas rester dans l’ombre

Bien qu’étant essentielle à toute forme de vie et reconnue comme un droit fondamental par l’ONU depuis 2010, l’eau potable n’est malheureusement pas une ressource accessible pour tous. Malgré l’abondance d’eau sur la Terre (71 % de la surface de la planète en est couverte), seulement 2,5% de cette eau est consommable par l’être humain.

À cette disparité géographique s’ajoute des inégalités sociales. Selon le dernier rapport sur les inégalités en matière d’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène, coordonné par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF, une personne sur trois n’aurait pas accès à de l’eau salubre dans le monde. Comme souvent, ces inégalités sont d’autant plus marquées dans les zones rurales où huit personnes sur dix sont privées des services élémentaires d’approvisionnement en eau potable. Le Chili ne fait malheureusement pas exception à la règle.

Un homme récupère de l'eau potable provenant de la lampe solaire.
Henry Glogau Studio

Le design s’en mêle : Et la lumière fut

Partant de ce constat, l’architecte néo-zélandais Henry Glogau s’est attelé à créer une lampe capable de répondre à une partie de ce problème : la Solar Desalination Skylight. Travaillant à l’unité d’innovation de 3XN à Copenhague, au Danemark, celui-ci a collaboré avec l’ONG chilienne TECHO afin de créer cet objet spécifiquement pour une communauté côtière de Mejillones, au Chili, connue sous le nom de Nueva Esperanza.

Schémas de fabrication
Henry Glogau Studio

Installée au plafond, la lampe fonctionne grâce à des ampoules LED. L’eau salée est pompée par un tube puis s’écoule par des canaux biomimétiques inspirés par les nervures des feuilles. Son évaporation au sein de ces canaux permet alors d’isoler le sel. Grâce à un robinet, l’eau peut par la suite être collectée et consommée. Les ampoules sont quant à elles alimentées à la fois par des panneaux solaires et par des batteries employant la saumure de sel créées par l’évaporation de l’eau de mer. Pour le moment, ce système permet de produire 440 ml d’eau potable par jour.

En résumé, au-delà d’émettre une lumière naturelle diffuse, la Solar Desalination Skylight est capable à partir de l’énergie solaire et des déchets salins récupérés lors du processus, de dessaler de l’eau issu de l’océan afin de produire de l’eau potable. Le tout en étant à la fois économique et écoresponsable. Proche de la mer et bénéficiant d’un ensoleillement important, cette lampe est donc entièrement adaptée à la côte chilienne, permettant à la communauté de bénéficier quotidiennement de cette innovation fonctionnant à partir de ressources naturelles, gratuites et indéfiniment disponibles .

D’autant plus, qu’au besoin d’eau potable se rajoute un besoin de lumière dans ces habitations aux fenêtres bien souvent condamnées pour se protéger à la fois de la chaleur et de l’insécurité. Pour pallier le manque de luminosité tant naturelle qu’artificielle, il n’est pas rare que soient piratés les systèmes électriques extérieurs provoquant alors des incendies dévastateurs. Pour toutes ces raisons, cette innovation est en tout point révolutionnaire.

Schémas du fonctionnement
Henry Glogau Studio

En plus d’être prometteuse d’améliorations des conditions de vie pour de nombreuses personnes, l’esthétisme de cette innovation lui a permis de remporter la catégorie “Responsive Design” des Design Educate Awards. La lumière diffuse crée une ambiance douce évoluant progressivement tout au long de la journée en fonction de l’eau dessalée collectée.

Un jeune fille récupère de l'eau potable provenant de la lampe solaire.
Henry Glogau Studio

À l’image de l’architecte Diébédo Francis Kéré qui tient à travailler en symbiose avec les populations locales, Henry Glogau a accordé une importance particulière à l’opinion de la communauté de Nueva Esperanza en l’incluant dans la construction de ce projet. Actuellement, les concepteurs et la communauté tentent de créer des systèmes similaires, toujours plus écologiques et plus durables, à partir de matériaux recyclables ou recyclés facilement disponibles comme des bouteilles en plastique ou des boîtes de conserve. Il reste à souhaiter que cette innovation puisse bénéficier à davantage de communautés.

Suivez l’actualité d’Henri Glogau sur son site.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.