For the Birds : l’exposition sonne l'alarme du réchauffement climatique avec des abris pour oiseaux 1

For the Birds : l’exposition sonne l’alarme du réchauffement climatique avec des abris pour oiseaux

Dernière mise à jour:

Depuis 1970, ce sont plus de 3 milliards d’oiseaux Nord-américains qui ont disparu. Face à ces chiffres alarmants, 33 artistes ont été missionnés pour créer des abris pour des espèces spécifiques dans le jardin botanique de Brooklyn.

L'un des abris de l'exposition. Il est perché, sous forme de bulle avec des entrées pour que les oiseaux puissent venir y faire leur nid.

On le sait, le changement climatique affecte de plus en plus d’espèces animales. Les oiseaux Nord-américains ont perdu 29% de la totalité de leur espèce. Pour cette raison, des abris aux architectures, aux couleurs et aux matières très variées ont pris place dans le jardin botanique de Brooklyn. Ils ont été créés par 33 artistes designers à l’occasion de l’exposition For the Birds. Studio Barnes, Sourabh Gupta ou encore Steve Holl et Raphaël Mostel sont certains des noms qui participent à l’exposition.

Comprendre le mode de vie des oiseaux par l’exposition

Chaque artiste avait comme contrainte de s’adapter à une espèce particulière. Avec ce défi, ils ont chacun créé un abri qui permettrait à l’oiseau de survivre. Que ce soit au niveau de la forme ou dans l’utilisation des différents matériaux, tout a été étudié afin que la cabane puisse accueillir une espèce en particulier. C’est une manière d’apprendre au travers de l’œil des artistes les différents modes de vie des oiseaux et ce dont ils ont besoin pour vivre.

Une diversité de matériaux

Toile de jute, cèdre, nitrate d’argent, tant de matériaux différents qui ont permis la réalisation des abris. Avec la diversité de cette exposition autant dans l’architecture que dans les matériaux, cela permet de se rendre compte de tous les éléments utilisés par les oiseaux. En fonction des espèces, les animaux à plumes ont besoin de nombreuses matières diverses et variées. Un autre constat qui entre en jeu avec le réchauffement climatique : certaines matières s’épuisent et finiront par devenir introuvables, ce qui n’aidera en rien à la préservation de plusieurs espèces d’oiseaux.

Une exposition pour alerter

Visible jusqu’au 23 octobre, l’exposition For the Birds tire la sonnette d’alarme sur l’importance de protéger la planète. Les artistes se sont pris au jeu pour défendre ce sujet afin que de nombreuses espèces soient protégées et qu’une prise de conscience générale vienne sauver ce qui peut encore être sauvé.

Abri de l'exposition fait en nitrate d'argent avec une forme légèrement conique.
Cet abri est fait en bois avec une forme ronde. Il possède quatre ronds pour permettre aux oiseaux d'entrer, et en-dessous des ronds se trouve des bâtons pour que les oiseaux puissent s'installer dessus.
Cet abri à oiseau a été créé en forme de supermarché avec deux trous pour que les oiseaux puissent rentrer à l'intérieur.
Cet abri ressemble à un petit immeuble avec des trous et des bâtons à plusieurs endroits pour que les oiseaux puissent rentrer et se poser sur la cabane.
Cette cabane à oiseau ici est peinte en rouge avec une croix blanche, comme un poste de secours.
cet abri est fait de bois, avec le toit peint en rose et des "fenêtres" arrondies pour que ce soit plus facile pour les oiseaux de rentrer.
cet abri est plus simple, en forme de tour avec un unique trou pour pouvoir y faire un nid.
Cet abri construit tout en bois à son entrée en hauteur, carré assez grande pour que les oiseaux puissent soit rentrer soit se poser.
Cet abri est construit entre les feuillages, peint avec du bleu et du blanc en forme de nuages, des mains font offices de socle pour que les oiseaux puissent se poser, l'une d'elles est placée en dessous d'un trou pour que les oiseaux puissent rentrer.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.