mix d'oiseaux colorés et de lapins

Debra Broz, la céramiste qui crée des êtres hybrides

Image d'avatar de Lucie SolLucie Sol - Le 9 juin 2023

Debra Broz est une artiste et restauratrice spécialisée dans la céramique. Elle réutilise des figurines déjà existantes d’animaux ou d’êtres humains et les fusionne pour donner naissance à des créatures imaginaires, mi-amusantes mi-dérangeantes, mi-fabuleuses mi-monstrueuses, mais toujours tout à fait kitsch.

mix entre oiseaux colorés et lapins
© Debra Broz, Fancy Rabbit

Le résultat final de ces combinaisons est si lisse et soigné que l’on croirait ces figurines créées ainsi dès le départ, et qu’il faut s’attarder pour déceler ce qui cloche. Debra Broz joue aussi des couleurs entre les parties qu’elle assemble, pour souligner le contraste (comme pour sa figurine ci-dessous) ou au contraire l’estomper, le tout dans un style kitsch assumé.

chat avec des pattes de poulet
chicken-footed cat

La céramiste

L’artiste vit actuellement à Seattle, et en parallèle de ses activités de créatrice et de restauratrice est également professeure ponctuelle, et donne des cours en ligne de céramique ; elle a notamment fait un workshop d’initiation pour créer des œuvres hybrides à sa manière. Cette volonté de rendre accessible son processus artistique est aussi perceptible sur son Instagram ou sa chaîne Youtube, où elle dévoile sa démarche et sa façon de faire.

dinosaure à deux têtes et dinosaure à deux queues

Le fait de reprendre des céramiques déjà existantes pour ses propres œuvres vient de sa pratique de restauratrice. Si elle ne le revendique pas ouvertement, cette méthode s’inscrit cependant dans un rapport plus écologique et mesuré à la matière et à l’art, étant donné qu’il s’agit de donner une seconde vie aux objets, de faire de la récupération – de la restauration (très) avancée. Comme elle le montre pour une création sur les dinosaures, elle est très attachée à garder aussi intacte que possible l’œuvre initiale, et cela passe par des petits détails comme les stickers notamment.

sticker sous un dinosaure

Son œuvre

Des inspirations mythologiques

Ses créations rappellent les êtres hybrides issus de la mythologie, qui repose sur le même procédé : associer deux êtres différents en un, en gardant leurs caractéristiques principales. Les créatures de Debra Broz s’inscrivent donc dans la lignée des centaures (humain-cheval), du griffon (aigle-lion-cheval), des sphinx (lion-humain) des chimères (lion-dragon), sirène (humain-poisson), capricorne (bouc-poisson)…

mix entre canards et biche
Duckling Pony Chimera

L’artiste souligne elle-même cette filiation en appelant l’une de ses œuvres « chimère » avec Duckling Pony Chimera, ou encore en créant sa propre licorne. Cependant, elle dépasse encore une fois la créature originale en remplaçant sa corne typique par une bougie à l’occasion de son anniversaire pour ses 42 ans, avec l’humour qui caractérise ses œuvres.

En effet, si celles-ci sont « monstrueuses », ce n’est pas au sens péjoratif du terme. L’une des acceptions du terme monstre renvoie au caractère difforme, anormal morphologiquement d’un être, duquel témoignent toutes les céramiques de Debra Broz. Cela ne les rend pas pour autant effrayantes par essence, et ses créatures relèvent plutôt de l’ordre du fantastique.

chien à deux têtes

Aux assemblages d’espèces différentes, Debra Broz ajoute un autre type de combinaison qu’est celui du dédoublement, de la multiplication. Elle suit dans ces cas-là le modèle ici des hydres (serpent à plusieurs têtes) ou du Cerbère (chien à trois têtes)… quand elle crée par exemple des figures siamoises, tel qu’un lapin à deux têtes. Elle peut aussi simplement modifier la taille de certains membres en les rendant démesurément grand, comme pour ses chiens qu’elle réalise avec de très longues langues ou de très longs museaux (selon une trend Tiktok).

chien avec une langue démesurément grande
Royal Canine

Des réflexions plus conceptuelles ?

Ce type d’expérimentation artistique permet à Debra Broz de nous donner à voir un autre aspect de la nature et des animaux. La liberté de création dont elle jouit, pouvant assembler des espèces diverses à son gré, lui permet également d’élaborer des céramiques parfois plus conceptuelles, comme pour la création d’un être mi-lièvre mi-hibou.

mix entre lièvre et hibou
Predator & Prey

En effet ainsi que le suggère le titre de l’œuvre, Predator & Prey, cette capacité donnée par l’art de mélanger des espèces différentes permet également de mélanger la proie et le prédateur ensemble, au sein d’un être profondément contradictoire, et pourtant harmonieux, notamment de par la cohérence chromatique et la finition de l’assemblage.

Les combinaisons d’animaux lui permettent également de symboliser certaines rencontres entre milieux, maritime et terrestre par exemple, et de faire signe vers des moments de l’année. C’est ce qu’elle mentionne pour sa créature mi-dauphin mi-lapin, qu’elle dit représenter la mi-saison entre été et printemps.

mix entre dauphin et lapin

Cependant, ce genre de réflexion est toujours accompagnée d’une certaine légèreté, et les œuvres de Debra Broz sont sans doute davantage du côté du jeu ludique, artistique et amusant que de la recherche philosophique. Cela se voit notamment avec ses chiens à long museau qu’elle crée en s’inscrivant dans une trend Tiktok, mobilisant elle aussi la race de chien barzoï en exagérant ses caractéristiques.

Pour Rabbit Rabbit Rabbit par exemple, l’artiste crée un lapin à trois têtes pour faire écho au proverbe disant qu’il faudrait prononcer trois fois le mot « rabbit » (lapin en français) à chaque premier du mois pour que celui-ci se passe bien. Debra Broz s’amuse de cette superstitution et s’en sert comme prétexte à la création.  

lapin à trois têtes
Rabbit Rabbit Rabbit

Son travail peut nous rappeler les sculptures en céramique similaires de Ronit Baranga, qui utilise des services à thé dans le même style que les figurines de Debra Broz pour les croiser avec des attributs humains, créant également des œuvres hybrides.

Son site

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Deux ans après le succès du premier volet, Denis Villeneuve…

3 mars 2024

A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

Lucie Sol
Article écrit par :
Etudiante en Lettres Modernes à l'ENS de Lyon, je suis passionnée par l'art, la culture, la littérature et leur partage. J'aime particulièrement les œuvres qui interrogent des problématiques actuelles majeures comme le féminisme et l'écologie, ou qui questionnent les liens entre images et mots. Je vous souhaite une bonne lecture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.