Death By Toys
Death By Toys - Dating Life

Death by Toys, la figurine de collection, mais en mieux

L’américain Dan Polydoris collectionne les figurines de collection. Et depuis 2010, il produit ses propres poupées sous le nom de Death By Toys, avec cynisme et humour noir.

Dating Life, sculpture d'une poubelle en feu par l'artiste Death by Toys
Dating Life “Ma vie amoureuse” NDLR

Comme Jérôme Zambar, collectionner les statuettes commémoratives de la culture pop ne lui suffisait plus. Dan Polydoris s’est alors lancé dans l’aventure Death by Toys, sa société de production ultra-limitée de figurines d’un genre particulier.

Un hommage à la culture geek

Gamer de la première heure, Dan Polydoris fait de ce projet le reflet de sa passion pour la console Atari. Favorite des puristes et madeleine de Proust des aficionados, cette sélection le fait connaitre. Il transforme en effet les personnages minimaux, qui se réduisaient à l’époque à quelques pixels, en figurine détaillées. Plus tard, les personnages Nintendo auront le droit au même traitement.Pour beaucoup, c’était l’hommage qui manquait à la culture Geek.

Plus encore, il retravaille les cartes de jeu de cette console vintage, avec un twist loufoque. Ces cartes, rappel des jours heureux de l’enfance et de l’adolescence, sont transformées en capsule pornographique. Satire sociale ou absurde pur, Dan Polydoris ne tranche pas. Ce qui compte, c’est de rire.

Atari figurine inspire par Pitfall! Aventurier habillé de vert
Figurine inspire par Pitfall! (Atari)
Atari figurine inspire par Frostbite Aventurier habillé en vêtements d'hiver, à l'image du personnage du jeu. Death By Toys
Figurine “Frostbite” (Atari)
 Figurine inspirée du jeu Keystone Kapers (Atari) Petit policier à l'anglaise
Figurine inspirée du jeu Keystone Kapers (Atari)
 Figurine inspirée du jeu Keystone Kapers (Atari) Robot qui creuse dans le jeu.
Figurine Digdug (Atari)
 Figurine inspirée du jeu H.E.R.O. 
(Atari)
Figurine H.E.R.O (Atari)
Carte de jeu Atari retravaillées
Figurine du personnage "qui saute" dans Donkey Kong (Mario)
Figurine “jump man” (Mario) (Nintendo)
Death By Toys et ses Figurines Zelda (Link), Mega Man 2, Castlevania, Mario Bros et Metroid. Toutes inspirées de jeux éponymes Nintendo.
Lot de figurines Nintendo

L’humour (grinçant) , toujours

L’artiste s’inspire des jeux-vidéos de son enfance donc, mais pas que. Tout ce qui l’amuse y passe. Du phénomène de la Karen, personnification de la quinquagénaire imbuvable, au fragile male ego, expression favorite des internets pour rire du patriarcat, personne n’est épargné. Ces figurines sont des collectibles, des objets à collectionner, dans l’ère du temps.

Et en 2021, on a bien besoin de rire et de lâcher prise. ” Après un an à vivre seul et à se faire pousser la barbe, on est tous un peu à bout. Ce type d’humour parle donc à tout le monde en ce moment.” confie-t-il dans une interview. D’ailleurs, sa figurine la mieux vendue et celle du Coronavirus !

Karen
Fragile Male Ego
figurine coronavirus covid-19
Coronavirus
Death By Toys bébé
All the babies your shitty friends keep having (Tous les bébés que tes potes de merde continuent à faire, NDLR)
shower action
Crying in the shower (Pleurer sous la douche, NDLR)
Poils pubiens de Dieu : touffe de poils blancs
God’s Pubes (poils pubiens de Dieu, NDLR)
Deux figurines, un caméraman et un astronaute. Reprend la théorie du complot selon laquelle l'atterrissage sur la lune serait un hoax.
Moon Landing (atterrissage sur la lune, NDLR)
Kit témoin de Jéhovah : une sonnette
Jehovah’s Witness (Témoin de Jéhovah, NDLR)

Les cinéphiles adorent

Dan Polydoris est aussi un amateur de cinéma. En témoigne le grand nombre de figurines inspirées par les films et séries, d’horreur surtout. Sa dernière collection, par exemple, est inspirées de la cinématographie d’épouvante sous domaine publique. Et puisque les titres desdits films n’étaient pas assez frappant, l’artiste les a renommés.

Figurine de Bob Newby, personnage de la série Stranger Things, après avoir été dévoré par les monstres ("démodogs")
Stranger Things (Bob Newby)
Rocky IV : figurine de Apollo Creed après être mort sur le ring.
Rocky IV
The fog : morceau du brouillard (cotton mousseux)
The Fog
Spoiled baby Yoda diaper (Couche souillée de bébé Yoda, NDLR), caca vert sur couche en papier
Spoiled baby Yoda diaper (Couche souillée de bébé Yoda, NDLR)
Collection Public Domain Horror Toys
Les 8 figurines sont exposées 
3 exemples à suivre
Collection Public Domain Horror Toys
Pochette d'origine de Reptilicus, le monstre matin détruit un pont.
Version Death by Toys : Fuck Bridges ( Nique les ponts, NDLR)
Fuck Bridges ( Nique les ponts, NDLR)
King of the Zombies, couverture originale, les personnages s'enlacent en tenant une bougie.
Devient Dipshit with a candle (crétin avec une bougie, NDLR)
Dipshit with a candle (crétin avec une bougie, NDLR)
Driller Killer, affiche du film original, le tueur porte une mèche de perceuse sur le doigt.
Transformé en Stink Finger (doigt qui pue, NDLR)
Stink Finger (doigt qui pue, NDLR)

Un dévouement au 7e art qui ne passe pas inaperçu. Le réalisateur américain Eli Roth, incontournable du genre, offre en 2016 une de ses figurines au monstre de l’horreur Stephen King, à qui on doit la franchise à succès Ça et l’inoubliable Shining. Enfin, le cinéma le lui rend bien. En 2019, à l’occasion de la sortie de The Art of Self Defense, avec Jesse Eisenberg, il est invité à produire une édition ultra-limitée du personnage principal.

Death by Toys est à retrouver sur le site, sur Instagram et sur le shop éponyme.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Les illustrations de Joshua -hydro74- M. Smith