Danna Singer
Danna Singer

Danna Singer & la classe ouvrière américaine

La photographe Danna Singer s’illustre par des photographies qui vont au plus proche de l’humain et des liens sociaux qui nous unissent les uns les autres.

Homme assis sur son lit en tailleur, en sous vêtements. Son bras est tatoué. Danna Singer
© Danna Singer, If It Rained an Ocean

Photographier la société

Danna Singer est une photographe américaine diplômée de l’Institut Pratt et de Yale. Originaire du New Jersey, elle a été élevée dans une culture bien différente de celle des milieux socioéconomiques dominants aux Etats-Unis, et bien loin de l’image dorée de ces grandes universités où elle a étudié. Danna Singer a grandi au sein de la classe ouvrière de son état et elle y reste tout particulièrement attachée, autant parce qu’elle y a toujours sa famille et ses amis. C’est justement cet attachement à cet univers éloigné de celui des autres Américains, mais surtout bien loin de l’image que l’on se fait des Etats-Unis, qui pousse Danna Singer à s’affirmer dans ses photographies. On pense aussi à l’artiste Jennifer Garza Cuen qui réalise une série inspirée du photo journalisme pour partir en quête de la véritable identité américaine.

Garçon assis par terre, le dos appuyé contre un lit. Il est torse nu et a des cheveux longs.
© Danna Singer, If It Rained an Ocean
Une femme assise sur une chaise entre un frigo et une table sur laquelle il y a des paquets de pain de mie. Elle fume une cigarette.
© Danna Singer, I’ll Be Here in the Morning

C’est justement cette société-là que Danna Singer connaît et qu’elle chérit, qu’elle met en évidence dans ses photographies. Sa série If It Rained an Ocean est d’ailleurs entièrement consacrée à la classe ouvrière du New Jersey. Les sujets de ses photographies pour ce projet sont tous des personnes qu’elle connaît personnellement, des membres de sa famille, ses amis, ses voisins. Pour sa deuxième série, I’ll Be Here in the Morning, Danna Singer ne fait que légèrement déplacer son objectif, qui reste toujours focalisé sur l’être humain dans sa société et dans son quotidien. Cette série est toujours en cours et la photographe la met à jour sur son site internet.

Des jeunes femmes sont dehors, devant la fenêtre d'un bâtiment. Elles sont éclairées par un néon blanc.
© Danna Singer, I’ll Be Here in the Morning

L’humain avant tout

Les photographies de Danna Singer sont profondément humaines. Elle met toujours l’être humain au centre de ses photographies. L’être humain seul ou accompagné, elle tâche toujours à le prendre en photo dans sa plus profonde réalité. Ses photographies frappent parce qu’elle ne fait pas de détour, elle montre directement les quotidiens des différentes personnes.

Une femme torse nue, ne portant qu'une culotte, est assise sur un matelas. Dans le miroir derrière elle on aperçoit un homme torse nu.
© Danna Singer, If It Rained an Ocean
Une femme âgée est assise sur le perron d'une maison. Elle porte un gilet rose flash.
© Danna Singer, I’ll Be Here in the Morning

La lumière dans les photographies de Danna Singer participe à cette ambiance tout particulière qui nous frappe immédiatement. Elle est pure, forte, et éclaire immédiatement ce que Danna Singer veut mettre en avant.

Une femme et deux adolescents sont assis devant la porte d'une laverie.
© Danna Singer, I’ll Be Here in the Morning

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.