Un homme se tient en haut d'escalier, lesquels donnent sur une sculpture de main géant brisée et recouverte de végétation. Un cerf se tient à côté. Le tout est baigné d'une lumière bleue.

La science-fiction de Dániel Taylor

Les illustrations du jeune artiste hongrois Dániel Taylor créent une mosaïque. Vues toutes ensembles, elles forment un monde à part.

Sa première passion : le dessin graphique

Fidèle à sa passion première qui l’habite depuis son adolescence, Dániel Taylor excelle dans l’illustration. Au fil des années, l’artiste a créé et développé le graphisme de ses œuvres. Un zeste de science-fiction, une pincée de Star Wars, un soupçon d’animation japonaise, le reste vient de son imagination débordante.

Illustration de Daniel Taylor en couleur, paysage enneigé sur lequel se démarque une tour d'observation, un homme est à son sommet et observe
The Watchtower
Illustration en couleur (bleu/violet), des rochers de sable sculptés se dressent dans les nuages, un homme masqué est assis en équilibre sur l'un d'eux
Waiting Game
Illustration en couleur (noir, jaune, orange), intérieur d'une salle, colonne en pierre soutenue par des statues représentant des personnes en tailleur et les mains croisées
Awhile

En parcourant son site, on a l’impression de tourner les pages d’une bande dessinée ou de découvrir l’univers d’un jeu vidéo. Chaque illustration semble être un morceau différent d’un même monde.

Illustrer une histoire

Ce n’est pas par hasard si on pense à une sorte de roman graphique en voyant les illustrations de Dániel Taylor. L’artiste s’est en effet engagé dans un grand projet : il se lance dans l’écriture d’une histoire qu’il illustrera lui-même, évidemment. Au milieu de ses multiples travaux, il dévoile quelques images tirées de cette histoire à venir. On sait que la curiosité est un vilain défaut, mais on ne peut pas s’empêcher d’essayer de deviner ce que Dániel Taylor est en train de préparer…

Illustration, lune et nuages en fond, un homme enfermé dans un phare, à l'extérieur des sortes de fantômes noirs volent et sont tournés vers l'homme
“I thought there’d be more time”
Illustration de fantômes noirs qui s'envolent dans un ciel rose/rouge, au premier plan un squelette dans l'herbe au sol
“Necessary Evil”

Le penchant que Dániel Taylor a pour l’illustration d’histoire ne remonte pas à hier. Il lui arrive fréquemment de nommer ses œuvres par des phrases qui pourraient très bien être mises dans des bulles et intégrées aux illustrations !

Illustration en couleur, un homme tire par les rênes son étrange destrier rayé. Ils semblent être dans un désert et derrière eux se dresse une sculpture décorative tombée au sol
“Hurry Up !”
Un homme se tient en haut d'escalier, lesquels donnent sur une sculpture de main géant brisée et recouverte de végétation. Un cerf se tient à côté. Le tout est baigné d'une lumière bleue.
“It’s Too Late”

Un style graphique qui construit un univers de science-fiction bien particulier, un penchant évident pour la bande dessinée… On pense tout de suite à l’indétrônable Mœbius, artiste visionnaire qui a créé tout un monde grâce à ses illustrations.

Un artiste touche-à-tout

Dániel Taylor ne s’arrête pas là. S’il excelle sur Illustrator et qu’il perfectionne constamment son univers fictionnel, il s’essaie aussi à d’autres genres de travaux. Il réalise notamment une série, The Colourful Ones, composée de quatre illustrations en 3D. Chacune d’entre elles représente un buste sur lequel est posé non pas un cou et une tête, mais d’abondants bouquets de fleurs.

Illustration tout en violet/mauve, buste d'une personne de dos, à la place de la tête sort un bouquet de fleur
The Purple One
Illustration numérique, un visage rose d'homme géant est scindé en deux horizontalement. Un homme se tient debout sur la partie inférieure du visage.
In My Head
Illustration sur fond noir, buste de trois quart, plumes à la place des cheveux et le tout est comme givré et couvert de neige
Ice

Dániel Taylor est un jeune artiste qui s’inspire de toutes les formes d’art et de culture. Il s’intéresse notamment à l’architecture et à l’art décoratif, intérêt que l’on devine lorsqu’on s’attarde sur les monuments qu’il crée pour son monde de science-fiction. Il mène aussi des projets directement liés à l’ornement et à l’architecture, travaillant intensément sur les textures telles que le marbre et la pierre.

Illustration en noir et blanc d'une colonne architecturale, décorée à son sommet de deux chevaux et d'une couronne décorative
Freedom
Illustration en noir et blanc d'une colonne architecturale, en son centre détail d'un œil incrusté dans le marbre
Vision

Un artiste complet qui travaille le moindre détail !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.