Concours International de la photographie de paysage 2020

Dépaysement garanti avec les clichés primés au Concours International de la photographie de paysage 2020

Depuis sept ans déjà, le Concours International de la photographie de paysage récompense des clichés de paysages tellement époustouflants, qu’on les croirait presque fabriqués de toute pièce ou venus d’une autre planète. C’est pourtant bien la beauté, presque irréelle, de notre Terre que met à l’honneur cette compétition. Le cru 2020 est une fois encore remarquable.

Cette année, le niveau est monté d’un cran. Jury et organisateurs avouent avoir été bluffé tant par la qualité que par la diversité des styles proposés par les compétiteurs. Il faut dire que pour cette édition, près de 3800 clichés ont été soumis à leur œil d’experts.

Les photographes, venus du monde entier, étaient en compétition pour deux prix prestigieux. Celui de la Photographie de l’année, décernée, comme son nom l’indique à la meilleure photographie de paysage de cette édition. Et celui du Photographe de l’année, remis à un artiste ayant rendu un ensemble de quatre images de paysages saisissants.

La photographie gagnante de cette édition 2020 est celle de Kai Hornung. Semblable à une peinture, ce cliché a été pris dans les sublimes Highlands islandaises.

Highlands, par Kai Hornung, est sacrée meilleure photographie de l'année au Concours international de la photographie de paysage
Highlands (Islande) par Kai Hornung (Allemagne)

Le prix du photographe de l’année a été remis à Kelvin Yen.

Jeune photographe de 24, originaire de Hong-Kong, Kévin Yen a été sacré photographe de l’année, en récompense de son travail exceptionnel sur les quatre clichés qu’il a proposé au jury. Parmi eux, une photographie immortalisant la beauté du Parc National de Capitol Reef, situé dans l’Utah, aux Etats-Unis.

Un somptueux cliché de Kévin Yuen, sacré Photographe de l'année au Concours international de la photographie de paysage
Parc National de Capitol Reef (Etats-Unis) par Kévin Yuen (Hong Kong)

Dans chacune de ces deux catégories, une deuxième et une troisième place sont également attribuées.

Pour la photographie de l’année, la deuxième place est destinée à Dipanjan Pal pour son cliché tout en reflet de la Montagne de Lómagnúpur.

La deuxième place du la photographie de l'année a été attribué à Dipanjan Pal
Montagne de Lómagnúpur (Islande) par Dipanjan Pal (Inde)

La troisième place a été remportée par l’Américain Chance Allred, pour son coucher de soleil sur un paysage désertique, semblant venir tout droit de Mars.

Ce cliché de Chance Allred a été sacré troisième meilleure photgraphie de paysage de l'année
Hanksville / Sunset (États-Unis), par Chance Allred (États-Unis)

Dans la catégorie Meilleur photographe de l’année, la deuxième place est revenue à Joshua Snow. Si personne ne nous avait dit que ce cliché intergalactique avait été pris dans le Nouveau-Mexique, on aurait pu penser qu’il provient d’une autre planète tellement il semble irréel.

Un cliché intergalactique de Joshua Snow, sacré deuxième meilleur photographe de paysage de l'année
Interstellar (Nouveau-Mexique), par Joshua Snow (États-Unis)

Le troisième photographe de l’année est cette fois-ci une femme. Il s’agit de l’Italienne Isabella Tabacchi. Parmi les quatre clichés qui lui ont valu sa nomination, il y a celui de l’imposant volcan Vilioutchik.

Ce cliché fait parti de l'ensemble des photographie qui ont valu à Isabella Tabacchi sa troisième place au Concours International de la photographie de paysage
Le volcan Vilioutchik (Russie), par Isabella Tabacchi (Italie)

Si le jury a arrêté son choix sur ces photographies là, les autres artistes ne sont pas en reste pour autant. Certains auront même la chance de voir leurs clichés publiés. Chaque année, le jury, ainsi que Peter Eastway et David Evans, les organisateurs du concours, sélectionnent 101 photographies parmi celles en compétition et les rassemblent en un livre photo.

Voici justement quelques uns des somptueux paysages présents dans le livre de l’édition 2020.

Le photographe sud-coréen Nathaniel a proposé un cliché hypnotisant d'un arbre
Gochang (Corée du Sud), par Nathaniel Merz (Corée du Sud)
Le Mont Diabolo importalisé par le photographe américain Jim Hildreth
Le Mont Diablo (États-Unis), par Jim Hildreth (États-Unis)
Les montagnes norvégiennes, capturées par le photographe Hong Jen Chiang pour le Concours international de la photographie de paysage
Stetind, Narvik (Norvège), par Hong Jen Chiang (Taiwan)
Shashank Khanna a proposé un cliché de la baie asséchée de San Francisco pour la Concours International de la photographie de paysage
Sprout, baie de San Francisco (États-Unis), par Shashank Khanna (États-Unis)
L'ile de Java dans l'objectif du photographe chinois Miller Yao
Le volcan Ijen (île de Java, Indonésie), par Miller Yao (Chine)
Les vagues gelées des Rocheuses canadienne dans l'objectif de Chung Hu
Vagues gelées dans les Rocheuses (Canada), par Chung Hu
Un cliché hypnotisant pris par le photographe indien Himadri Bhuyan
Sohra, Meghalaya (Inde), par Himadri Bhuyan (Inde)

Vous aussi vous êtes subjugués ? Poursuivez le dépaysement en vous rendant directement sur le site du concours. Vous pourrez également y trouver le livre rassemblant les 101 plus belles photographies de la compétition.

Vous aimez les concours photo ? Beware! aussi ! La rédaction vous propose de découvrir les plus belles photos d’animaux sauvages de l’année.

Plus d'articles
La Sélection Musique #184