"The Embrace" de Sergey Gorshkov et la photo gagnante de l'édition 2020 du Wildlife Photographer Year

Les plus belles photos d’animaux sauvages de l’année, récompensées par le Wildlife Photographer of the Year

Si certains ont souvent tendance à photographier leurs animaux de compagnie sous tous les angles, d’autres préfèrent immortaliser la vie sauvage. Amateurs comme professionnels, leurs plus beaux clichés sont récompensés chaque année par le Wildlife Photographer of the Year.

Yongqing Bao a été sacré vainqueur de l'édition 2019 avec sa photo "The moment"
Yongqing Bao, vainqueur de l’édition 2019

The Wildlife Photographer of the Year est un concours qui récompense la plus belle photographie animalière de l’année. Créée à l’origine en 1964 par BBC Wildlife magazine, la compétition est aujourd’hui organisée par le Museum d’Histoire naturelle de Londres et continue d’attirer des photographes du monde entier.

Pour le cru 2020, c’est Sergey Gorshkov qui est l’heureux médaillé grâce à son cliché The Embrace. On y voit une tigresse de Sibérie enlaçant de ses deux pattes un conifère dans l’Est de la Russie.

"The Embrace" par Sergey Gorshkov, vainqueur du Wildlife Photographer of the Year
The Embrace Sergey Gorshkov

Patience a dû être le maître-mot du photographe russe. Il a mis près de 11 mois avant de pouvoir capturer cet instant unique. C’est autant la beauté de la photo que sa rareté qui a été récompensée. En effet, il ne resterait plus que 450 animaux dans le monde appartenant à cette espèce menacée.

Du côté de la France, c’est Franck Deschandol qui a été sacré vainqueur de la catégorie comportement : invertébré. Spécialisé dans la macrophotographie, il a réussi l’exploit, grâce à un matériel spécifique, de capturer deux insectes extrêmement rapides. Il s’agit d’une guêpe-coucou (à droite) et une ammophile (à gauche).

"A Tale of Two Wasps" de Franck Deschandol est le cliché gagnant de la catégorie "invertébré"
A Tale of Two Wasps Franck Deschandol

Les animaux sauvages ne regroupent pas uniquement les animaux terrestres. Des espèces extrêmement rares peuplent aussi les fonds marins. Ce calamar, photographié aux Philippines, aurait la capacité de refléter la lumière lorsqu’il est en profondeur, d’où sa couleur dorée. Il a en tout cas permis à Songda Cai de remporter le prix du monde sous-marin.

The Golden Moment par le photographe Songda Cai a remporté le prix du monde sous-marin
The Golden Moment Songda Cai

Le talent n’a pas d’âge. Ce superbe cliché a été pris par la jeune Finlandaise Liina Heikkinen. À seulement 13 ans elle suit déjà les traces de sa famille de photographe et remporte le prix du jeune photographe de nature.

The Fox That Got the Goose photo gagnante de Liina Heikkinen pour la catégorie jeune photographe de nature
The Fox That Got the Goose Liina Heikkinen

En plus de sacrer les plus belles photos de la faune sauvage, le concours permet également de mettre en lumière l’exploitation de certains animaux par l’homme. Ainsi en remportant le prix de l’histoire de l’année, le photojournaliste Paul Hamilton rappelle que le macaque à grande queue, longtemps vénéré, fait aujourd’hui partie des espèces les plus capturées et commercialisées. Ici à Jakarta en Indonésie.

La photo Cage of Misery de Paul Hilton gagne le prix du photojournaliste de l'année
Cage of Misery Paul Hilton
Keep Looking de Greg du Toit a été sacré portrait de l'année au Wildlife Photographer of the Year
Keep Looking Greg du Toit
The Spider’s Supper de Jaime Culebras récompensé au Wildlife Photographer of the Year
The Spider’s Supper Jaime Culebras
High-altitude Pursuit par le photographe Haiyuan Tong
High-altitude Pursuit Haiyuan Tong
Amazon Burning par le photojournaliste Charlie Hamilton James
Amazon Burning Charlie Hamilton James
Dhritiman Mukherjee remporte la catégorie Amphibiens et reptiles avec sa photo Head Start
Head Start Dhritiman Mukherjee
Le cliché The Current of Life de Laurent Ballesta gagne la catégorie "Under Water"
The Current of Life Laurent Ballesta

À voir aussi, les Lauréats de l’édition 2019 des Comedy Wildlife Photography Awards. On y voit des animaux dans des actions… surprenantes

La photo Peeking Possums de Gary Meredith sacrée vainqueur de la catégorie "Urban Wildlife"
Peeking Possums Gary Meredith

Pour découvrir le reste des résultats et l’ensemble des sublimes clichés récompensés par le concours vous avez deux solutions. Soit vous vous rendez sur le site du Museum d’Histoire naturelle de Londres, soit vous pouvez vous procurer l’ouvrage Wildlife Photographer of the Year 2020, paru aux éditions Biotope.