C215, un artiste au service du quartier

Image d'avatar de Tom DemarsTom Demars - Le 4 mars 2022

 “Je préfère penser que les gens partent traquer des œuvres d’art le week-end plutôt que d’aller faire du shopping comme c’était le cas quand j’étais petit. Ces loisirs sont moins consuméristes, c’est une évolution de société.” Né en 1973 à Bondy, Christian Guémy grandit chez ses grands-parents après la mort de sa mère à ses 6 ans. Il va passer sa jeunesse en province et va développer un amour du quartier. Après un cursus universitaire où il va étudier l’histoire de l’art, économie et les langues, Christian devient historien pour les compagnons du devoir, avant d’enchainer les petits boulots. 

portrait d'une femme par c215

Un street artiste à la culture humaniste 

Passionné par la renaissance, Christian Guémy va se servir de son expérience pour se forger un recul nécessaire pour pouvoir proposer un art sans élitisme. Anéanti par sa rupture avec son ex-femme en 2006, Christian va renouer avec l’art pour exprimer son chagrin. Il peint des portraits de son ex-femme et de sa fille dans leurs quartiers pour faire comprendre qu’il pense toujours à elle. Petit à petit, les oeuvres vont devenir de plus en plus régulière et les portraits de personnes brisées vont laisser place à des regards lumineux : C215 est né. 

Graffiti de C215 sur le mur de MUR.
MUR

Il réussit à vivre de son art en répondant à différentes commandes pour des galeries. En 2014 il est contacté par Ubisoft pour Far Cry 4 dans lequel il compose 20 illustrations qui ornent les murs virtuels du jeu. Mais il préfère pour autant travailler dans la rue et sans autorisation, pour lui tagger est synonyme de : passer et laisser une trace. Grâce à toutes ses traces laissées C215 a élevé Vitry-sur-Seine au rang de capitale du street-art ; de nombreux touristes font le détour pour voir les plus beaux graffitis. Sa peinture s’est déposée un peu partout, on peut en retrouver dans des grandes villes comme New Delhi, Londres, Barcelone Istanbul, Rome etc…

Image du jeu Far Cry 4.
C215 dans Far Cry 4
Image du jeu Far Cry 4
Far Cry 4

Des tags vivants

portrait d'une enfant

Les tags de C215 sont ceux d’un homme plein de compassion, il aime particulièrement représenter l’enfance, les gens démunis, l’amour ou encore les animaux. Ses personnages comme des mendiantes, des réfugiés ou sa fille Nina sont la preuve de son hypersensibilité face au monde. Il alterne entre pochoirs monochromes et explosion de couleurs.

Graffiti d'une mère avec son enfant.
Mère et son enfant
Graffiti de Nina la fille de C215
Nina
Graffitis d'un chat.
Chat

L’artiste s’est attaché à faire des portraits sensationnels, les personnages existent sur les murs tant ils sont vibrants d’émotions. Comme avec son œuvre dans le 13ème arrondissement de Paris où l’on voit un enfant de favela. Les yeux, soulignés par des figures arabesques psychédéliques sont très expressifs.

Graffitis d'un enfant de favela.
L’enfant de favela

Cette force dans sa sensibilité, il la puise des anciens maîtres de l’art. Lors de ses études, il a été conquis par les peintres de la Renaissance, du Caravage à Boticcelli, il s’est fait une culture humaniste profonde que l’on ressent dans ses tags. Ce choix classique, au dépit de l’art abstrait, il l’explique par la puissance qu’ont les œuvres figuratives à nous transmettre un message fort et direct. Pourtant, lorsque l’on admire ses peintures murales, on ne peut qu’être frappé par la ressemblance avec l’art impressionniste notamment l’explosion de couleur qui est porteuse d’émotion.

Reproduction en graffiti du tableau "Le Désespéré" de Gustave Courbet
Le désespéré de Courbet
Graffitis de Salvador Dali
Salvador Dali

La rue et l’art unis

La rue est pour lui un outil poétique, elle lui permet de l’inspirer aisément afin de faire émerger sa créativité. Comme beaucoup de street-artist, il aime l’essence éphémère du street-art. Il voit le tag comme un tatouage : un souvenir, une marque que l’on laisse sans forcément y apporter une signification, juste pour l’esthétisme. Il choisit d’ailleurs des murs délabrés pour déposer ses œuvres, ses graffitis hauts en couleur apportent une seconde vie aux bâtiments et habillent les villes. Pour lui, l’important est que sa peinture interagie avec le milieu et son contexte. C’est dans cette optique qu’il peint un graffiti de Christiane Taubira en 2013 alors ministre de la Justice et atteinte par des attaques racistes. Le street-art est sa manière de prendre la parole dans la rue.  

Graffiti de Christiane Taubira
Portrait Christiane Taubira par l’artiste C215

Avec le street-art C215 fait résonner sa voix et s’engage pour des causes qui lui sont chers, l’essence même de son art est de fédérer. Issu d’une famille de classe moyenne, l’artiste déplore son manque d’éducation culturelle dans son enfance. Ce vide lui permet de comprendre le sentiment de certains jeunes face à cette injustice sociale et il tente d’apporter la culture à la rue. En 2018, il a l’occasion de travailler 28 graffitis des personnes qui reposent au Panthéon. Pendant quelques semaines les têtes colorées de Marie Curie, Emile Zola, Victor Hugo, Alexandre Dumas etc… étaient visibles.

Graffiti d'Émile Zola.
Émile Zola
Graffiti de Jean-Jacques Rousseau.
Jean-Jacques Rousseau
Graffiti de Voltaire.
Voltaire
Graffiti de Marie Curie.
Marie Curie
Graffiti de Victor Hugo.
Victor Hugo

 C215 redéfinit l’art comme une vision de transmission, d’enseignement et de sensibilisation, cet exercice lui donne l’opportunité d’exprimer sa sensibilité et de partager avec l’autre. Dans son désir d’amener l’art aux plus marginalisés, il se rend fréquemment dans des prisons pour animer des ateliers artistiques et graff des figures emblématiques. 

Photographie d'un tag de C215 en prison.
Graffiti en prison
Photographie d'un tag de C215 en prison.
Graffiti en prison
Photographie d'un tag de C215 en prison.
Graffiti en prison

Découvrez d’autres œuvres de C215 sur son site et retrouvez plus d’articles dans notre rubrique Street Art.

Ps a voir aussi notre interview de C215.

C215 qui détourne a une du journal Libération
portrait de Nelson Mandela
portait d'Albert Einstein
portrait d'une femme
portrait de l'artiste Rihanna
portrait d'un graffeur réalisé par c215

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Tom Demars
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.