Gonzalo Borondo ouvre une nouvelle ère pour le street art

Image d'avatar de Quentin GuédratQuentin Guédrat - Le 17 juillet 2023

Gonzalo Borondo est un street artiste espagnol né en 1989. Il exploite diverses techniques allant du graffiti habituel à la peinture classique. L’artiste possède une renommée incontestable, notamment pour ses œuvres qui ont cassé les codes de l’art urbain.

L’univers artistique de Borondo connaît son essor après son installation à Madrid en 2003. Il y développe alors son art de rue qui se caractérise par la représentation de visages expressifs. Les graffitis de l’artiste se font discrets. Ils n’ont pas de couleurs vives et s’accordent harmonieusement avec les lieux où ils sont exposés.

Mural de Gonzalo Borondo à Secastilla, 2021

Des murs comme tableaux

Les premières créations

Les personnages de l’artiste se distinguent par les émotions affichées sur leurs figures. Une certaine mélancolie émane de leurs regards. Cet effet est le résultat d’un travail rigoureux de l’artiste. Il utilise une méthode de superposition des couches de peintures. Celle-ci apporte du relief aux visages et aux corps des personnages.

Borondo : Street artist
Borondo : Street artist

Du graffiti à l’esthétique classique

Les créations urbaines de Gonzalo Borondo s’éloignent du style typique des graffitis. Il n’y a pas de couleurs vives ou de motifs psychédéliques. L’artiste utilise les techniques picturales qu’il a développées lors de ses formations aux Beaux-Arts de Madrid puis de Rome. Ses œuvres semblent puiser leur essence dans les mouvements artistiques du classicisme et du néo-classicisme.

Gonzalo Borondo, Lore Beltza, 2019
Gonzalo Borondo, Lore Beltza, 2019

Le « glass scratching » de Gonzalo Borondo

L’une des spécificités qui contribue à la renommée de l’artiste est le “glass scratching“. Il s’agit d’une technique artistique qui consiste à gratter le verre. Ce procédé lui a permis de réaliser des œuvres sur des vitres de boutiques, d’abribus et de cabines téléphoniques. Grâce à cette méthode, Gonzalo Borondo y fait émerger des personnages aux allures fantomatiques. L’une de ses installations, Non Plus Ultra, présentait deux séries de vitrines gravées. L’une montrait des colonnades et l’autre exposait un homme de dos adoptant une posture semblable à celle de la crucifixion.

Vue in situ de l'installation Non Plus Ultra de Gonzalo Borondo, 2020
Vue in situ de l’installation Non Plus Ultra de Gonzalo Borondo, 2020
Vue in situ de l'installation Non Plus Ultra de Gonzalo Borondo, 2020
Vue in situ de l’installation Non Plus Ultra de Gonzalo Borondo, 2020
Vue in situ de l'exposition Hereditas de Gonzalo Borondo, 2021
Vue in situ de l’exposition Hereditas de Gonzalo Borondo, 2021

Une notoriété mondiale

Aujourd’hui, Gonzalo Borondo ne se limite plus à un seul support d’expression artistique. Il peint, sculpte, crée des installations et des enregistrements visuels. Les villes et les musées d’art contemporain du monde entier réclament le talent de cet artiste qui chamboule les codes du street art. Le célèbre graffeur multiplie les expositions qui associent ses créations en verre, en graff, en peinture et en vidéo.

Vue in situ de l'exposition Merci de Gonzola Borondo, 2019
Vue in situ de l’exposition Merci de Gonzola Borondo, 2019
Exposition Hereditas de Gonzalo Borondo
Exposition Hereditas de Gonzalo Borondo
Passage de Gonzalo Borondo
Passage de Gonzalo Borondo

Tout l’univers du street artiste Gonzalo Borondo est à retrouver sur sa page Instagram et sur son site internet. N’hésitez pas à lire l’article consacré au street artiste Vhils, qui réalise également des portraits de personnages aux visages expressifs.

D’autres œuvres de Gonzalo Borondo

Borondo : Street artist
Borondo : Street artist
Borondo : Street artist
Borondo : Street artist
Borondo : Street artist
Borondo : Street artist
Borondo : Street artist
Borondo : Street artist

Article original écrit par Nodd en 2012 – mis à jour en juillet 20233

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Quentin Guédrat
Article écrit par :
Toutes les formes d'art m'attirent. C’est dans leur complexité que je trouve un attrait accru. Plus elles révèlent une signification profonde, plus elles exercent sur moi une certaine fascination.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.