2

Louise Reimer est une jeune dessinatrice / illustratrice / peintre de 24 ans qui vit à Toronto. Elle est diplômée d’un bachelor en arts visuels qu’elle obtient à l’université d’Emily Carr à Vancouver en 2011.

De Louise Reimer, on ne sait pas encore grand chose. Internet n’est pas très bavard et nous n’avons pas encore la chance d’habiter le Canada.
Quelques éclaircissements quand même : tout d’abord,  l’artiste  s’exprime principalement au crayon, à l’encre et à l’aquarelle.
Un de ses projets qui a fait le plus parler de lui c’est sa reprise des célèbres maisons dans Harry Potter – Serdaigle, Gryffondor, Poufsouffle et Serpentard-  pour le site anglais Sparklife. Des emblèmes teintés de féminisme : des femmes aux sourcils froncés, habillées de veste de motardes scandent des slogans tels que : “montre le griffon d’or au patriarcat” ou encore “ôte tes serres d’aigles de mon corps” .

Ça transpire le Girl Power, donc forcément, ça nous plait.

 

 

hp

5

Alors d’un coup, on se rend compte qu’il y a deux facettes dans le travail de Louise Reimer. D’un coté, ses femmes coriaces ou blasées, mais toujours sympa, de l’autre des couleurs pastels qui nous posent dans un univers aux allures rétro-hippies.

Au travers de ces deux facettes, son travail explore le sexe, la nature, la solitude, les relations, la religion, par le biais la figure récurrente de la femme et du thème de la féminité. Il y a peu d’Hommes dans le travail de Louise, et lorsqu’ils sont présents  ce sont juste des portraits, parfois peu avantageux.
Pour compléter le tout, Louise Reimer joue des motifs et de sa palette, mais aussi du noir et blanc.

 

1

3

 

Louise Reimer a été publiée dans quelques revues comme Quill and Quire, Write Magazine, Broken Pencil, Double Dot Magazine, où elle côtoie le graphiste français Raphaël Garnier, Weird Canada, Discorder, Matrix Magazine, ou encore Good Good Girl.

Autant vous dire qu’ici, à Beware, on attend avec impatience que son travail dépasse les frontières Canadienne !

 

 

La série peinture
odalisque painting

painting 2

painting

Louise Reimer

still life painting

grumpy painting

 

En 2013 elle lance une collecte de fond pour éditer deux livres, l’un en collaboration avec Noe Bagshaw qui explore les côtés désagréables de l’athlétisme et de la féminité. Le second s’attelle à la relecture des mythes grecs, avec par exemple l’enlèvement d’Europe.

 

 

Série Mythologie 

mytho1mytho2mytho3mytho4

 

 

Le travail de Louise Reimer est à retrouver sur :

Instagram

Son Site

Son dernier projet

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.