patagonia

Yvon Chouinard : Patagonia tire le rideau vert

Dernière mise à jour:

Patagonia l’entreprise à la réputation mondiale dans les vêtements de sport lègue son entreprise, valorisée à plus de 3 milliards de dollars, à un trust et une ONG écologique. Celles-ci auront en charge de consacrer la totalité des bénéfices annuels à notre belle planète bleue.

Je n’ai jamais voulu être un homme d’affaires. La Terre est maintenant notre seul actionnaire.

Yvon Chouinard lors d’une interview donnée au journal New York Times

Voici les mots de Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia, postés sur le site de la marque ce matin. 100% des bénéfices de l’entreprise seront donc officiellement reversés à notre planète. Bien que d’autres d’options, telles que la vente ou encore l’entrée en bourse, s’offraient à lui, Le chef d’entreprise a préféré mettre le profit de côté et de se mettre en adéquation avec les valeurs que defend la marque.

C’est donc un bel hommage à Patagonia qui a habillé nos activités sportives pendant plus de 67 ans, retour sur l’histoire de l’entreprise.

Une petit garçon sur très bien une vague.
Campagne pour “Patagonia Kids” / © Patagonia / Instagram

La naissance d’un empire à travers une passion

Quand on a une passion, on nous répète souvent de ne jamais la lâcher. C’est ce qu’a fait Yvon Chouinard. Alpiniste chevronné depuis son plus jeune âge, c’est dans les années 1960 qu’il commence à se lancer dans la création d’accessoires sportifs. En concevant ses propres pitons pour l’escalade, il commence à les vendre au porte-à-porte, et à son plus grand étonnement, ça marche plutôt bien.

En 1970, accompagné de ses fidèles amis Tom et Dorene Frost, il se consacre totalement à cette activité. Ce qu’il considérait comme « un comble fin de mois » s’est transformé en Chouinard équipement qui en quelque temps est devenu le plus grand fournisseur de matériel sportif des États-Unis, 7 ans plus tard Patagonia est née. Après avoir connu la misère à manger de la pâtée pour chats comme repas, explique Yvon dans sa biographie, ce projet marque le début d’une grande nouvelle ère. 

Photo d'une belle forêt sous un couché de soleil avec l'inscription "It's a Magical World"
© Patagonia

Écologiste jusqu’au bout du fil

Si vous suivez la marque depuis quelque temps, ce “don pour la planète” ne devrait pas vous étonner. Ce ne sont pas les actions coups de poing qui manquent pour Yvon et son entreprise.

En 2011, il met en place « Don’t buy this jacket » un mouvement écologique pour lutter contre le Black Friday, cet énorme jour de solde se déroulant à la fin de l’année très populaire aux États-Unis. Bien que ce soit LE moment pour faire des bonnes affaires, cela engendre aussi un très gros coût écologique. Alors, pour ne pas « laisser un monde inhabitable pour nos enfants » Patagonia a décidé de créer le mouvement « don’t buy this jacket » ayant pour but, assez paradoxal pour une marque de vêtements, de dissuader les clients d’acheter des produits chez eux durant cette « période noire ». 

Une femme tient toute souriante une veste de Patagonia
Campagne de sensibilisation au recyclage des vêtements / © Patagonia / Instagram

Aujourd’hui Yvon Chouinard, l’homme qui selon lui « n’a jamais été destiné à être un business man » dit au revoir à sa fortune se comptant en milliards de dollars, presque un soulagement pour l’octogénaire. Ce somptueux geste pour la planète inspirera donc, on l’espère, de nombreuses générations.

Pour lire la lettre de Yvon Chouinard, cliquez juste ici

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.