Yonatan Popper illustration

Les illustrations pop et satiriques de Yonatan Popper

Yonatan Popper est un illustrateur et animateur israélien. Ses illustrations colorées et ironiques ont fait le tour des plus importants magazines au monde.

" Ourboys " illustration de Yonatan Popper pour The New Yorker

Yonatan Popper a fait ses études au Shenkar College of Engineering and Design en Israël. Ses illustrations ont été publiées dans le New Yorker, San Antonio Magazine, The Guardian, Blazer magazine, Globes Magazine, Liberal-Magazine, et d’autres encore.

Illustration de Yonatan Popper pour The New Yorker

Ses illustrations délivrent un message, subtil mais essentiel. Yonatan Popper aime jouer sur le côté ironique voire satirique de ses dessins.

Il a aussi réalisé des courts-métrages d’animation comme El Nakam! son projet de fin d’études. Ce court-métrage est un portrait satirique entre histoire et fantaisie. Yonatan Popper explique ” ma tendance naturelle est d’approcher mon travail d’illustrateur de manière humoristique, mon sens ironique brille à travers mes œuvres et c’est ce qui implique le plus l’observateur “.

L’illustrateur s’est beaucoup inspiré des bandes dessinées de son enfance : Spider-man, Watchmen, X-men, mais aussi Batman, Superman ou encore Astérix. Yonatan Popper les collectionnait enfant, il ne pouvait pas les lire parce qu’il ne comprenait pas encore l’anglais, mais il était fasciné par les dessins. Il a également était très inspiré par la culture pop, les films et séries des années 80-90, la sérigraphie, les affiches futuristes, les anciennes gravures japonaises ou encore la propagande communiste datant de la Guerre Froide.

Popper trouve également l’inspiration dans les rencontres qu’il fait, les endroits qu’il visite, dans le passé ” dans mon travail j’essaie toujours de créer quelque chose de nouveau, mais il est important pour moi de mettre un soupçon de nostalgie “.

Illustration de Yonatan Popper reprenant le film " Back to the future "

Yonatan Popper commence par dessiner ses illustrations dans un carnet de croquis, d’abord grossièrement puis de façon plus détaillée. Une fois qu’il est satisfait de cette première étape, il numérise le croquis. Il travaille ensuite sur des logiciels, principalement Photoshop.

L’étape d’après est celle du choix des couleurs, un choix auquel l’illustrateur accorde beaucoup d’importance ” j’essaie de donner le plus de temps possible pour décider de la palette de couleurs de l’illustration. Parfois une palette de couleurs d’une vieille illustration ou d’une photo peut être l’inspiration et devenir une référence visuelle “.

Yonatan Popper varie soigneusement les couleurs. Ce choix donne un effet stylistique, mais aussi un effet utile. Il utilise beaucoup les couleurs complémentaires afin d’avoir un contraste. Yonatan Popper joue aussi beaucoup sur les textures, les détails, il est très pointilleux dans son travail. Tout cette minutie dans le choix des couleurs, cette attention du détail, servent à guider l’œil du spectateur vers l’élément central du dessin, afin qu’il soit perceptible dès le premier regard.

" Bee hive " illustration de Yonatan Popper
Illustration de Yonatan Popper reprenant " Le Fils de l'Homme " de René Magritte
" Princess Gelada " illustration de Yonatan Popper
" Caesar Zuckerberg " de l'illustrateur Yonatan Popper
Illustration de Yonatan Popper
" Lincoln " de Yonatan Popper
" Moon Prank " de l'illustrateur Yonatan Popper
" Never again " de Yonatan Popper
" Putin of Arabia " pour le magazine Liberal-magazine. Illustration de Yonatan Popper
" Sony Playstation ", illustration de Yonatan Popper
" Valentines " de Yonatan Popper

Son travail est à retrouver sur son site, sa chaîne Viméo et son compte Instagram