xtian sonnets

Xtian Miller : les posters inspirés de “Sonnets” de William Shakespeare

« Non, non il ne faut pas que la Beauté périsse / Mais que sa fleur revive en un jeune héritier ! » Le premier vers de “Sonnets”, écrit par le poète anglais William Shakespeare, ne pouvait pas mieux sonner. Le recueil de poème n’est pas le plus connu du dramaturge. Difficile de se faire une place dans l’œuvre shakespearienne titanesque : Romeo & Juliette, Hamlet… Et pourtant, le designer graphique Xtian Miller s’en est inspiré pour créer des posters. C’est peut-être lui, ce jeune héritier de la Beauté…

sonnet 001 rond rectangles noir et blanc

154 sonnets. Beauté, mort, amour, vieillesse, Shakespeare s’adresse à un interlocuteur et des lecteurs par des mots et des lettres, Xtian s’adresse quant à lui à des spectateurs par des posters.

deux sonnets Xtian Miller poèmes shakespeare 53 51

« J’ai sélectionné des extraits pour 25 affiches et je les ai réinterprétés sous forme visuelle et abstraite pour transmettre le concept de temps et de lumière par rapport à l’obscurité. »

Xtian Miller
soleil couchant dessin poster Xtian Miller

Parmi les 154 sonnets, Xtian Miller en a choisi 25 : « Dans de nombreux cas, j’ai choisi un poème au hasard et je lui ai trouvé un concept, mais d’autres fois, je cherchais spécifiquement des poèmes qui faisaient référence au temps ou à la distance d’une manière ou d’une autre. De temps en temps, je changeais d’avis et je trouvais un poème mieux adapté à un concept, donc il y avait aussi une certaine post-rationalisation. » nous explique l’artiste.

« J’aime donner du sens et être provocateur dans mes pièces. Cette partie vient en premier. Ensuite, je la rends esthétiquement agréable, intéressante et extrême, ce qui fait partie des autres caractéristiques. Cela peut être un défi de réunir tous ces critères, mais c’est ce que je cherche à faire. »

Xtian Miller

L’artiste a commencé à les poster sur Instagram en avril 2018. Mais Xtian Miller a sans doute débuté avant. Pour chaque poster, le numéro du sonnet de Shakespeare est inscrit en bas à gauche et une strophe en bas à droite. Le graphiste illustre donc des sonnets du poète avec des figures abstraites, symétriques et hypnotiques. L’illustrateur Américain fige les quatorze vers dans des posters en noir et blanc. Chaque illustration semble prendre la forme d’un Polaroïd, que l’on imprime avec un appareil photo instantané. Xtian Miller semble donc indiquer son travail : figer dans le temps, en un regard son interprétation des sonnets du poète. Il nous livre une photographie de ceux-ci.

sonnet 059 rond forme récipient Xtian

Ses posters explorent aussi la temporalité et la lumière : « Il s’agit toujours de lumière et d’obscurité, et du contraste entre ces phénomènes. J’ai donc imaginé une représentation abstraite de chaque poème en invoquant quelque chose qui semble cinétique ou qui implique le passage du temps, comme le soleil qui se couche ou qui se déplace à l’horizon. J’ai également été inspirée par la façon dont la lumière interagit à travers différents supports comme le verre. » nous explique Xtian Miller.

Sonnet 146 escaliers shakespeare rond blanc lignes noires

L’artiste de Détroit réfléchit ses posters. « Le Sonnet 094 explore le contraste entre l’apparence extérieure et la valeur intérieure – la vraie nature d’un objet ou d’une personne. » explique-t-il sous un post Instagram qui accompagne son dessin.

Le 94ème sonnet de Shakespeare :

poème 94 shakespeare sonnets rose honte amour haine

L’interprétation de Xtian :

sonnet 94 rose rosace blanche symétrie Polaroïd

Ici, le designer reprend la forme de la rose comme Shakespeare l’évoque dans son sonnet. Presque toute blanche, elle contraste avec le fond noir granuleux du poster. Le centre de la rose est presque saturé de lumière. Elle attire instantanément notre regard. C’est peut-être la façon dont l’artiste a interprété le ver : « Comme tu la sais rendre aimable et attirante. »

Si l’artiste interprète les poèmes, il nous a confié ne pas vouloir se focaliser sur le côté cliché et romantique : « J’ai évité cela. Je voyais un schéma de temps et de distance dans beaucoup d’entre eux et je sentais que je pouvais faire quelque chose d’abstrait dans une esthétique très contrastée, en noir et blanc, pour transmettre un message tout à fait différent. » avant d’ajouter avec une pointe d’humour : « Ce qui est drôle, c’est que je ne suis pas vraiment fan de Shakespeare, donc pour moi, c’était comme voler les mots poétiques qu’il a écrit et faire mon propre truc avec. »

style cd vinyle espace poster xtian miller
sonnet 43 rond parallélépipède dégradé blanc noir carré noir haut à droite xtian miller
sonnet 115 carré dégradé profondeur
sonnet 153 ovale
carrés et rectangle sonnet 97
interprétation poèmes Shakespeare rond mer sonnet 18

Xtian Miller compte continuer à créer des posters : « Je vais continuer à créer des affiches, à ma façon et à mes conditions. Peut-être qu’un jour, j’écrirai un livre sur le sujet ! » nous confie-t-il plein d’entrain.

Si vous aimez le travail de Xtian Miller, vous pouvez consulter son site officiel ou son compte Instagram.

Vous pouvez lire notre article sur le peintre suisse Hans Ruedi Giger qui a notamment imaginé les créatures du film Alien.