Withdarkshades

Plongée dans les teintes glacées du photoréaliste Withdarkshades

Dernière mise à jour:

Withdarkshades sur les réseaux sociaux, Muhammed Shajith est un artiste 3D de 21 ans. Étudiant indien en communication visuelle, il a commencé ses créations, il y a à peine trois mois.

Une remarquable « Blue hour »

À la croisée de la peinture et de la photographie, son photoréalisme est imbibé d’onirisme et de poésie. Le brouillard, l’océan, les arbres souvent représentés font de ses œuvres une forme de capture du monde en slow motion. Avec ces teintes glacées allant du bleu minéral à l’indigo, il explore les thèmes du subconscient, de l’isolation, du tacite, du silence.

arbres et eau par Withdarkshades
cheval devant montagne
femme de dos au bord de l'eau
balançoire et fillette creation 3d par Withdarkshades

Si “le bleu lui évoque des sentiments de calme et de sérénité”, l’artiste parvient aussi, selon l’éclairage et la composition des images, à créer des sensations d’inquiétude, d’apocalypse, de fin du monde. Son travail et ses thèmes rappellent subtilement les maisons hantées d’Audrey Marquis.

maison sous la neige par l'artiste Muhammed Shajith
maison hantée, chaud et froid

Se perdre pendant des heures sur Pinterest où il trouve la plupart du temps son inspiration, imaginer et fixer une création mentale avant de basculer sur ses logiciels de prédilection (Blender 3D, Photoshop, Lightroom), telles sont ses habitudes de création, nous confie-t-il.

Le septième art comme principale source d’inspiration

Où trouve-t-il chaque élément de ses images qui finissent par former un tout ? Lui demande-t-on. Il nous répond que le cinéma l’inspire énormément, et qu’il déniche souvent ses sujets dans des scènes de film, ou encore dans des clips musicaux, aussi bien que sur Pinterest. Ses cinéastes préférés sont Frank Darabont, Christopher Nolan, James Cameron. Il nous explique être aussi très inspiré par les œuvres de Kaiwan Shaban, artiste kurde de 22 ans.

phares sur homme de nuit
arbre et faisceau de lumière

La solitude semble être le thème de prédilection du jeune Withdarkshades : les personnages ou objets esseulés au sein de paysages désertiques sont sa marque de fabrique. I.elles semblent ne rien attendre de personne, se suffisant à elles.eux-même. Nous lui demandons pourquoi. Muhammed nous explique : « Je me sens isolé tout le temps. Mes créations sont le seul moyen d’exprimer mes sentiments. »

dégradé violet-bleu, solitude homme et arbre
solitude, lampadaires et océan

L’ambitieux photoréaliste a d’abord étudié les techniques de lumière pour ensuite s’atteler à la théorie des couleurs. Bonne nouvelle : le jeune artiste ne compte pas s’arrêter là. Son rêve ? Devenir directeur de la photographie. Et on sait déjà qu’il y parviendra. Ses prints sont à retrouver sur son instagram