Wide Open Walls. Quand les artistes locaux jouent dans la cour des grands.

Dans quelques jours se tiendra, à Sacramento (Californie), la deuxième édition du festival d’art urbain Wide Open Walls (WOW pour les intimes). Le festival accueille encore une fois de grosses pointures tel que Shepard Fairey aka Obey, Herakut, Pixel Pancho et plusieurs autres. Mais ce qui distingue ce festival est le fait que les organisateurs de l’événement mettent le focus sur les artistes made in USA, Californiens et surtout locaux.

Sur les 42 artistes invités, 31 sont américains dont 30 basés en Californie. (Voir la liste complète à la fin de cet article).

Au niveau local, comme l’an passé, une vingtaine d’artistes seront au rendez-vous dont certains pour une deuxième apparition afin peindre une œuvre commune.

Kinetik Ideas. Sacramento
Kinetik Ideas. Sacramento / Photo ©Nickie Robinson

« Nous croyons qu’il est important de maintenir des relations continues avec les artistes locaux des années précédentes. Nous voulons offrir à ceux-ci la possibilité de continuer à faire partie du festival et ainsi de mettre en valeur leurs activités et favoriser leurs relations avec la presse. De plus, ces artistes pourront guider les artistes invités cette année et également nous fournir des commentaires provenant de la communauté des artistes de Sacramento. » – Anna Sobon – directrice exécutive, Wide Open Walls.

La logistique de la collaboration artistique a été confié à l’artiste Raphael Del Gado.

Raphael Del Gado - Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson
Raphael Del Gado – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

« Chacune des lettres du mot SACRAMENTO sera peinte individuellement par des artistes ayant participés à l’édition 2017 du festival. Je vais coordonner et travailler avec certains des artistes les plus remarquables et talentueux de la ville pour créer un ajout unique et accueillant à celle-ci. » – Raphael Del Gado

Raphael Del Gado
Picture ©Raphael Del Gado

L’artiste Molly Devlin, pour sa part, est heureuse de faire un retour cette année en prenant part à cette production qui promet d’être intéressante par sa diversité.

« J’ai été invité cette année à travailler conjointement avec certains des artistes locaux impliqués l’année dernière. Je vais peindre la lettre ‘A’ en utilisant mon style personnel. » – Molly Devlin

WIP – Molly Devlin – Wide Open Walls 2017 /
WIP – Molly Devlin – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

Le WOW propose donc à la population de la capitale Californienne et également à ses visiteurs, de découvrir le talent et la passion de ses créateurs. Les artistes locaux représentent la richesse culturelle d’une région ou d’une ville. C’est une spécificité propre à chacune et c’est en grande partie ce qui les différencie les uns des autres.

John Horton – Wide Open Walls 2017 /
John Horton – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson
Maren Conrad – Wide Open Walls 2017
WIP – Maren Conrad – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

« Sacramento a d’incroyables artistes et nous continuerons à mettre en valeur leur talent. Nous croyons que cela rehausse le profil de tous nos artistes locaux – qu’ils soient des artistes vedettes ou pas. » – Anna Sobon

Brian Valenzuela – Wide Open Walls 2017
WIP – Brian Valenzuela – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson
WIP – Brian Valenzuela (details) – Wide Open Walls 2017
WIP – Brian Valenzuela (details) – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

Un tremplin fort apprécié

Du côté des artistes, le festival représente une belle opportunité de jouer dans la cour des grands et d’être présentés non seulement à leurs concitoyens mais également aux amateurs de streetart du monde entier. Ne sous-estimons pas la puissance des médias sociaux ! Le festival est une occasion en or pour que soudainement le web soit inondé de leur nom et de leur travail.

« J’ai fait partie du festival l’année dernière. Cela a vraiment amélioré ma carrière. Avoir une murale, c’est comme avoir une toile de fond pour les médias sociaux 24 heures par jour, sept jours par semaine. » Micah Crandall-Bear.

Micah Crandall-Bear - Wide Open Walls
Micah Crandall-Bear – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

Pour Raphael Del Gado, le festival de l’année dernière a été un moment spécial remplie d’énergie pour les artistes mais également pour toute la ville.

« C’était excitant de me sentir apprécié et encouragé pendant que j’étais sur l’échafaudage. Sacramento était devenue l’espace de quelques jours comme une immense scène de performances artistiques à travers toute la ville et j’ai senti que cela aidait les gens à se connecter avec leurs artistes locaux, leurs quartiers et leurs voisins. » – Raphael

Raphael Del Gado - Wide Open Walls
Raphael Del Gado – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

« Je vois le festival comme une chance d’introduire l’art et des idées nouvelles dans la ville de Sacramento et ainsi de permettre la mise en valeur du talent et des voix créatives qui se développent ici. C’est excitant de rencontrer d’autres artistes et aussi inspirant de voir vos pairs se pousser de manière créative. » – Molly Devlin

Few and Far
Few and Far (Diety Meme & Ursula Young) – Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

Wide Open Wide a donc fait le pari de faire de leur festival une plateforme unique pour mettre en valeur le talent des artistes californiens et locaux connus ou émergents.
L’avenir nous dira si l’approche sera payante et réussira à propulser la ville de Sacramento au rang des villes à visiter par les amateurs de street-art du monde entier.

Wide Open Walls 2017 / Photo ©Nickie Robinson

——————————————————-
Wide Open Walls 2018 – Artistes confirmés.

Internationaux (11)
BORDALO II (Portugal), DAVID DE LA MANO (Espagne), GUIDO PALMADESSA (Argentine), HERAKUT (Allemagne), HUGO KRIEGEL (France), LIN FEI FEI (Chine), MATEUS BAILON (Brésil), MURONE (Espagne), PAOLA DELFIN (Mexique), PIXEL PANCHO (Italie), SHAMSIA HASSANI (Afghanistan)

Nationaux et californiens (11)
TOM BOB (New York City, NY) , APEXER (San Francisco, CA) , CAMILLE ROSE GARCIA (Los Angeles, CA) , CHARMAINE OLIVIA (Los Angeles, CA) , ILSE VALFRÉ (Los Angeles, CA), JOHN PUGH (Truckee, CA), KRISTIN FARR (Los Angeles, CA), RISK (Los Angeles, CA) , SCOTT FROSCHAUER (Los Angeles, CA), SHEPARD FAIREY aka OBEY (Los Angeles, CA), STAN PADILLA (Colfax, CA) .

Locaux – Sacramento et banlieu (9)
AIZIK BROWN, BRENT PATTEN, GLOB, JAYA KING, JENN PONCI, LORD PAWN, MICHELE ANN MURTAUGH, PETER WILLIAMS, SONYA FE.

Alumni artist / returning from 2017 (11)
FEW AND FAR, JEREMY STANGER, JOHN HORTON, JOSE DI GREGORIO, KINETIK IDEAS, LOPAN AND ERNIE FRESH, MICAH CRANDALL-BEAR, MOLLY-DEVLIN, NORMAN AYLES, RAPHAEL DELGADO, SV-WILLIAMS

Notes:

  1. La version originale anglaise de cette article a été publié par WIDE OPEN WALLS festival.
  2. Merci aux organisateurs et aux artistes qui ont rendu possible cet article. Anna, Jeremy, Margaret, Micah, Molly and Raphael – Thank you.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.