Tout est mauve avec Seize The Day, le dernier EP de Cézaire

Image d'avatar de Lilian PouyaudLilian Pouyaud - Le 14 juin 2016

Cézaire - Life In Slow Mo

Vous l’attendiez, nous aussi, Cezaire est de retour avec un EP de 5 titres aux petits oignons . On l’écoute !

Vous connaissiez déjà “Life In Slow Mo” en featuring avec Crenoka, mais si voyons. Le projet s’ouvre donc sur cette track qui incite au groove de début de soirée, mais un groove très léger : un groovinet en somme. Emporté par la voix de Crenoka, Cezaire s’occupe des mélodies et la collaboration fonctionne à fond ! “Aérien”, “léger”, “chill”, mettez-y les mots que vous voudrez, ce son vous apaise et nous aussi. Les silences ne gênent pas et sont maîtrisés, tout est fait pour que cette track d’ouverture reflète l’esprit de Seize The Day. Ce n’est pas Cézaire, cumulard du poste de directeur artistique de Roche Musique qui aurait omis ce détail.

Ni une, ni deux “Don’t Give Up“, deuxième track du projet,  s’enchaîne et les esprits s’échauffent légèrement sans pour autant être violents. Nous sommes dans la zone de confort de Cézaire, musicalement il est dans ce qu’il sait faire de mieux. Les instruments ne se font pas nombreux mais la structure est travaillée et complète. On imaginerait presque cela comme une transition vers quelque chose de plus intense et remuant musicalement…

Bingo ! “Purple Night” la troisième track de l’EP se veut plus forte et 100% groovy, portée par cette voix venue de très loin. Comme pour “Life In Slow Mo“, les voix jouent un rôle très important dans la structure du morceau et sont aidées de la musicalité, relayée en second plan. La montée musicale progressive des trois premiers morceaux, indique que Cézaire nous offre ici un projet purement travaillé, le rapprochement avec un dj set serait facile mais le plus parlant.

A peine le temps de réfléchir que s’enchaîne “I realize“, un retour plus doux pour un morceau plus court (à peine 3 minutes). L’intensité du morceau (il y en a dans toutes les track) se ressent cette fois-ci dans des légères montées presque semblables à de la future bass mais d’une manière très minimaliste. Cézaire accorde de l’importance aux voix puisque tous les morceaux du projet possèdent une piste vocale, celle de “I realize” se veut quand à elle plus étouffée, tout aussi minimaliste. C’est décidément le mot que l’on peut donner pour résumer cette track.

“L’alternance” résumera ce projet. Pour la cinquième et dernière track, “Give Me Your Love” en featuring avec JJ, le groove est au présent et la voix de JJ se retrouve cette fois à égalité avec des chœurs et du clavier qui tient la note. Le kick est sec et simple. Les instruments ne se diversifient toujours pas mais cette fois, la note est tenue bien plus longtemps.

Seize The Day se termine avec “Give Me Your Love“, l’amour, c’est précisément ce qu’évoque cet EP. Un amour aux couleurs mauve, où les nuits sont chaudes. Comme par hasard, Cezaire nous offre ce projet avec l’arrivée de l’été, comme par hasard.

Retrouvez le projet sur les plateformes de téléchargement légales.
iTunes : apple.co/24m7yLP
Spotify : spoti.fi/1VQ4A21
Deezer : bit.ly/1Wz7A3P

 

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Deux ans après le succès du premier volet, Denis Villeneuve…

3 mars 2024

A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

Lilian Pouyaud
Article écrit par :
Basé en Île-de-France, en France, Lilian Pouyaud a évolué d'une expérience de localier à celle de rédacteur multimédia au sein de la presse professionnelle. Journaliste polyvalent, il est à l'aise aussi bien dans l'écrit, la vidéo que le podcast. Chez Beware Lilian parle de musique (surtout).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.