Superorganism c’est des potes qui font de la musique ensemble, et ça s’entend tout de suite. 7 jeunes qui viennent des quatre coins du monde (Australie, Japon, Nouvelle-Zélande, Angleterre) te bousculent dans ton slip avec une pop nonchalante. Mais terriblement addictive.

Everybody wants to be famous par superorganism

 

Le collectif du futur qui s’est fait connaître il y a à peine un an avec son hymne « Something for your M.I.N.D. » (à écouter ici) nous met en joie en ce début d’année. D’abord, parce qu’ils sont beaux. Ensuite parce qu’ils livrent un nouvel amour de titre. Enfin, parce qu’il est annonciateur d’un album qui sortira le 5 mars, et ça tu dois le cocher tout de suite sur ton calendrier.

Les notes de synthés et riffs de guitares nous font taper du pied tranquilou. Aussi caractéristique, une pointe de nonchalance nous berce pour nous transporter les pieds dans le sable. Ajoutez à cela la voix de Orono : on a les ingrédients d’un succès annoncé. Ok c’est mignon mais ça parle de quoi ? Le titre décrit une société prête à tout pour la célébrité et qui s’y habitue, le besoin souhait d’une personne que son voisin le reconnaisse. Un bien triste portrait qui dénote avec le clip psychédélique méchamment attrayant (déconseillé aux épileptiques) et le refrain entêtant.

superorganism photo du groupe

Superorganism invente la superpop et c’est un truc bien coloré, so sweet. Il y a fort à parier que nous retrouverons le groupe ces prochains mois, notamment lors de la sortie de l’album. Parce qu’ils sont géniaux, et parce que le festival curateur « Les Transmusicales » de Rennes les a mis en avant lors de la dernière édition en décembre dernier. Et les Trans ne se trompent jamais.

 

On ne dit pas que c’est mieux que du Christophe Barbier, on dit juste qu’on n’a jamais vu Superorganism faire le poirier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.