BAGARRE : 5 bonnes raisons d’aimer « Béton armé »

Image d'avatar de FlorineFlorine - Le 1 janvier 2018

béton armé bagarre 

  • Parce qu’on attendait ce nouveau titre (béton armé) depuis des mois :

A force de les suivre sur les réseaux, on les avait pratiquement accompagnés en studio, à la campagne. La préparation de cet opus allait-elle se prolonger jusqu’au printemps ? Les promesses seraient-elles tenues ? La tension était à son comble…Jusqu’à cette fameuse journée de décembre…

  • Parce qu’encore une fois, la claque annoncée est au rendez-vous :

L’esthétique affûtée du clip (réalisé par Helmi, qui est notamment aux manettes du clip Bugati de Tiga) colle parfaitement avec l’univers néo-rétro de la bande : couleurs criardes, costumes surtaillés, mouvements de caméra dignes du pire du meilleur des 90’s…Nos yeux piquent et en redemandent.

béton armé bagarre

  • Parce qu’on se voit déjà danser dessus :

Il faut se rendre à un concert de Bagarre pour comprendre le phénomène. A peine le groupe apparaît-il sur scène que la température monte à 40°C, dans une salle déjà chauffée à blanc. Premières notes : on se déchaîne, on se bouscule, les torpeurs s’entremêlent, unies dans une fureur de jouir poussée à son climax au bout de vingt minutes. Rien que ça.

  • Parce qu’enfin, on peut parler d’avant-garde :

Les paroles claquent sèchement et sûrement. C’est rond en bouche, ça s’écoute en boucle. Chanter en français, on (re)commence à aimer ça. Danser en français, ça y est, on a les bases. Mais entrer en transe en français, ça, c’est complètement neuf. Et le (bien aimé) label Entreprise ne s’y est pas trompé. Comme quoi, le miracle de Noël a bien eu lieu cette année…

  • Parce que ce groupe fait partie du meilleur de ce que vous écouterez en 2018 :

Il y a un sens inné de la fête niché chez ces cinq là…Une envie de transmettre bien plus que du (bon) son, de réenchanter tout ce qui a été brisé, de raccommoder toutes les convivialités nocturnes, histoire de ne former qu’une seule et belle cohorte bigarrée, éternelle jeunesse dans l’ivresse #cesoircestsamquiconduit

Alors on respire un grand coup et on décide, dès à présent et en toute simplicité, de retourner tout l’immeuble comme il se doit, en installant un ghetto blaster dans la loge de la gardienne, pour commencer. Allez, bordel, quoi !

 

 Béton armé, Bagarre (Entreprise) – Sortie de l’album : 23 février 2018

Image@Bagarre

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

En collaboration avec Naima Bock et Joshua Idehen, le clip…

24 avril 2024

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker s'est fait connaître pendant la pandémie avec des…

24 avril 2024

La petite histoire du graffiti

La petite histoire du graffiti

Élément originel et central du street art, vous avez sans…

23 avril 2024

Florine
Article écrit par :
Rédactrice en chef mode / Rédactrice musique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.