mours Crépuscules
Supernova - Paul Hazan & Martin Balmand

Supernova : un retour tendre et mélancolique avec Amours Crépuscules

Vous l’attendiez sans doute, le nouvel EP de Supernova Amours Crépuscules est enfin disponible. Entre légèreté, évasion et poésie, les morceaux de cet EP répondent aux attentes et bien plus encore !

Supernova pochette de l'album Amours Crépuscules
Amours Crépuscules – Supernova

Entre mélancolie et tendresse…

Un duo, un EP, cinq morceaux et 17 minutes de pur plaisir. Voici un petit condensé du nouvel EP de Supernova. Paul Hazan et Martin Balmand reviennent après deux années d’absence sur la scène musicale. Leur dernier EP Indie Pop était sorti à la veille du premier confinement et il nous avait accompagné tout au long de cette étrange période de la crise sanitaire. A présent, le duo de choc veut tirer une page sur le passé et repartir de plus belle – d’où ce magnifique EP, Amours Crépuscules.

Ces cinq morceaux incitent à l’évasion et au voyage. Exit la déprime du confinement, place à la légèreté, à un sentiment d’apesanteur.

On s’élève dans les étoiles, balade dans l’atmosphère.

Supernova dans “Vol de Nuit”

La plume de Paul Hazan est délicate et raffinée, de quoi offrir au fans de Supernova un condensé de poésie musicale. Les notes mélancoliques et chaleureuses de Martin Balmand s’allient parfaitement bien à ces paroles et le tout offre un résultat très agréable.”Ulysse”, “Vol de Nuit”, “Lazzaroni”, “Sous une Lune Pamplemousse” et “Amours Crépuscules” sont 5 titres qui vont faire chavirer votre cœur et votre été.

Je vagabonde au fil de l’onde. Je voyage de par le vaste monde.

Supernova dans “Sous une Lune Pamplemousse”

L’amour comme ligne de mire

L’amour justement est au centre de cette œuvre, ce sentiment inspire et nourrit chacune des chansons. Il est difficile de ne pas succomber aux rythmes doux et entraînants du fond sonore et il d’autant plus difficile de ne pas s’identifier aux paroles aussi poétiques qu’authentiques.

La puissance de cet EP réside dans le fait que chaque personne s’identifie à ce thème. Peu importe la forme de l’amour – amical, familial, passionnel… – ce sentiment est universel et omniprésent. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’amour rassemble tout en éloignant certains êtres. C’est justement la complexité de ce sentiment humain que Paul et Martin retranscrivent dans leurs morceaux.

Je me suis laissé consumer par des amours insensés.

Supernova dans “Ulysse”
Clip “Ulysse” – Supernova

Le titre de l’EP est d’ailleurs approprié : “Amours crépuscules” fait directement écho au principe de l’amour crépusculaire. Ce terme suppose une tendresse qui arrive au bon moment, un sentiment tranquille et serein qui pointe son nez au moment idéal.

Bon nombre de personnes ont déjà senti avoir trouvé la bonne personne sans pour autant que le timing soit parfait. Un amour crépusculaire correspond justement à une sensation de maturité, d’apaisement. Comme si l’expérience et le recul que les années apportent avaient permis d’être fin prêt à un instant T. L’attente et la patience peuvent parfois réserver de belles choses et une fois la personne trouvée, l’histoire ne peut qu’être belle. Voilà en quelques mots la pensée de Supernova. Considérez cet EP comme un véritable guide de l’amour et de la vie.

Je me suis perdu et oublié dans la promesse du vent.

Supernova dans “Lazzaroni”
Clip “Vol de nuit” réalisé par Jérémy Gdalia

Les futurs projets de ce superduo sont à suivre sur leur compte Instagram et toute l’actualité musicale est bien évidemment à découvrir sur Beware.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.