Photo portrait d'Abel

[Chronique] Démêlez les mélos : les arpèges d’Abel comme image musicale des vagues

Bienvenue dans Démêlez les mélos, la chronique qui s’intéresse aux artistes émergeants en décryptant leurs techniques musicales signatures ! Cet épisode revient sur l’intérêt d’intégrer un arpège dans sa musique comme chez Abel dans “Les Vagues”.

Photographie d'Abel
@un plan simple

Plus qu’une technique musicale abstraite, l’arpège peut permettre aux musiciens de transmettre des émotions bien concrètes. C’est le cas d’Abel dans son dernier single “Les Vagues” qui s’approprie une utilisation lente et mélancolique de ce procédé.

Démêlez les mélos, nouvelle chronique

Volontairement ou non, l’utilisation de certaines techniques défini un morceau au moins autant que l’écriture de ses paroles. C’est ce rapport que cherchera à montrer “Démêlez les mélo“, la chronique destinée à tous les curieux d’en apprendre plus sur les secrets de fabrication de la musique. Grâce à celle-ci, nous présenterons de nouveaux artistes et l’originalité dans leurs approches de la composition. Pour ce premier épisode, il s’agit de montrer les atouts de l’arpège et son rapport avec les paroles du dernier titre d’Abel.

Qu’est-ce que l’arpège ?

L’addition de plusieurs notes constitue une suite d’accord qui sert de base à une musique. S’il est possible de les jouer « plaqués », c’est-à-dire de jouer les notes d’un accord en même temps, l’arpège permet de les faire sonner une à une et de donner une ambiance différente tout en conservant la même progression. L’effet de roulement que l’arpège donne à la musique amène l’image des rouleaux de vagues qui viennent s’échouer sur le rivage.

Dans son dernier single « Les Vagues », Abel utilise cette technique entrainant l’auditeur dans un océan de mélancolie.

Jeune artiste de 20 ans signé chez le label « un plan simple », Abel s’apprête à publier son premier EP qu’il a déjà commencé à teaser avec les singles « Comme jeté à la mer » et « Les vagues ». Après avoir posté quelques cover de morceaux de pop française, il s’est mis à autoproduire ses morceaux depuis sa chambre tout en écrivant ses textes.  

La filiation avec « Waves »

Et l’utilisation d’un arpège dans un morceau qui s’appelle « les vagues », c’était déjà le cas du hit « Waves » de Mr Probz en 2013. Traitant d’un amour impossible, le morceau de ce chanteur néerlandais était accompagné d’éléments orchestraux. Un type de production vers lequel Abel semble d’ailleurs tendre dans l’ultime refrain de son morceau. 

Pochette du remix de Robin Schulz de Waves de Mr Probz
Waves, Mr Probz (Robin Schulz Remix)

Un an après le succès de la version acoustique, le DJ Robin Schulz propulsait le single au rang des titres les plus écoutés de 2014 avec un remix qui conservait les deux éléments clé de l’original : la voix de Mr Probz et l’emblématique arpège de guitare.

Chez Abel, l’arpège joué au synthétiseur donne aussi son thème mélancolique au morceau. Admirateur de Lana Del Rey, Abel chante dans une voix douce qui reste légèrement en décalage par rapport au rythme de l’arpège.

Pourquoi faire des arpèges ?

L’utilité première de décomposer son accord en notes d’arpège, c’est de donner un côté entrainant et de remplir l’espace sonore. Soit dansant soit mélancolique, l’arpège apporte de la richesse aux mélodies lorsqu’il est utilisé au milieu d’autres motifs comme dans le morceau d’Abel. L’idée est de rendre le son plus imposant grâce à des successions de notes à la place d’une suite d’accords plaqués. Et puis les arpèges, c’est agréable à l’écoute, une suite logique de notes est toujours appréciée par notre cerveau !

Pochette du single "Les Vagues" d'Abel.
@vincenttessier.photographies

« Les vagues entraînent mes idées, mon sourire »

Le style de musique représenté par le jeune chanteur ne se veut pas festif, mais reste efficace grâce à un refrain mémorable. Dans une vidéo Instagram, l’artiste montre à travers ses différentes maquettes du single qu’il a cette fois hésité entre un rythme classique de morceau pop et les percussions plus espacées et planantes, venant marquer les temps à la manière du lent vas et viens des vagues sur le rivage.

Abel en photo pour la promotion de "Comme jeté à la mer".
@vincenttessier.photographies

Dans « Les Vagues », c’est la combinaison de l’arpège et des paroles qui donnent tout son sens à la chanson. Les paroles du single encouragent à se défaire des blessures causées par les insultes ainsi que le harcèlement moral et physique. En effet, Abel y évoque ses propres expériences douloureuses vécues à l’école. Heureusement, l’image des vagues offre une solution pour oublier progressivement les traumatismes du passé : le temps. Le chanteur envisage ainsi l’effacement de ce souvenir avec le passage des années, comme si chaque vague l’éloignait un peu plus de cette triste période. 

Abel dans l'émission Culture Box.
(c)Culture Box

Un changement de rythme par rapport à son premier single

« Comme jeté à la mer », premier single de l’EP introduisant Abel par un morceau pop plus dansant décrivait, lui, son sentiment d’être parfois perdu, à la dérive en reprenant ce thème aquatique. C’est d’ailleurs avec ce morceau qu’Abel est passé à l’émission Culture Box récemment. Avec la sortie de son projet prévue pour fin mai, Abel n’en a pas fini d’écumer les plateaux télé.

Retrouvez Abel sur Instagram.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.