Artiste : Fake Stencils

Quand le street art est de mauvaise humeur

Aujourd’hui mes amis, oublions le sérieux souvent lié à l’art. Laissons la subtilité cachée des œuvres. Oublions le minimalisme au profit du grossier. Aujourd’hui mes amis je vous propose une anthologie non exhaustive du street-art qui dit « merde ».

Artiste : Fake Stencils
Artiste : Fake Stencils

Mais merde à qui ? À vous, à moi, à eux, le but n’étant pas d’être un artiste engagé mais seulement un créateur enragé. Oscillant entre messages profonds et simple ras le bol, audace et humour sont au rendez-vous. Cette compilation purement subjective, vous permettra pour un temps de vous libérer et de vous sentir moins seul (surtout si vous lisez cela un lundi). Il est également agréable de faire un petit retour aux sources du street art comme moyen d’expression créatif politiquement incorrect.

Certaines œuvres ici présentes se permettent même le luxe d’explorer une certaine forme de mise en abyme du street-art. D’autres interrogent (plus subtilement qu’on le croit) la notion d’interactivité qu’il y a dans le graff. Et pour celles qui restent, elles sont… Euuuh… Je vous laisse juger par vous même.

Artiste : Morley
Artiste : Morley (source)
Artiste : Banksy
Artiste : Banksy
(source)
(source Paulraytru)
(source)
(source)
Artiste : Rero
Artiste : mobstr (source)
aIiFs
(source : Jesus)
(source : Jesus)
Artiste : (source)
Artiste : Septerhed  (source)
Artiste : Combo (source)
Artiste : Combo (source)
Artiste : Dope (source)
Artiste : Dope (source)
Artiste : Ella & Pitr
Artiste : Clet (source)
Artiste : Clet
  1. “Laissez les murs propres”, c’est pas à Sainté par hasard ? Bien bien bien ce petit article en tout cas… ;)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Plongée dans l’Europe soviétique avec David De Rueda