Sony World Photography Awards 2021
Fyodor Savintsev © Volcano

Sony World Photography Awards 2021, on connait (enfin) les finalistes

World Photography Organisation a dévoilé les finalistes de la 14e édition du Sony World Photography qui récompense des photographes professionnels.

Une compétition professionnelle

La compétition professionnelle organisée chaque année depuis 14 ans par l’organisation World Photography est divisée en 10 catégories : Architecture & Design, Creative, Projets documentaires, Environnement, Paysage, Portfolio, Portrait, Sport, Vie et Vie Sauvage & Nature. Mettre en valeur la diversité de la photographie est l’un des objectifs majeurs de ce prix.

World Photography Organisation ouvre ce concours aux photographes du monde entier et les membres du Jury eux-mêmes, des professionnels du monde de l’image et de la photo, viennent eux-mêmes des quatre coins du globe.

Les clichés des 30 finalistes et 58 présélectionnés révélés ont été choisis par le jury parmi plus de 145 000 photographies, plus grand nombre de participations recensées à ce jour par la World Photography Organisation !

Vous pouvez déjà découvrir ces travaux qui sont les derniers en lice pour la compétition de cette année. Les résultats finaux seront dévoilés le 15 avril.
Et si vous voulez découvrir l’univers d’autres prix internationaux de photographie, (re)découvrez les gagnants 2021 du prix Underwater Photographer of the Year.

Les finalistes de l’édition 2021

Voici notre sélection des photographies des finalistes pour cette édition 2021 en attendant que les noms des grands gagnants soient révélés au printemps.

Architecture & Design

Franck Machalowski a réalisé une série de photographies en noir et blanc qui suivent les travaux de l’architecte Walter Gropius.

Photo en noir et blanc, plan architecturaux et relief
Meisterhäuser Bauhaus-Dessau © Frank Machalowski
Photographie en noir et blanc, maison et découpage en plusieurs épaisseurs de photo
Meisterhäuser Bauhaus-Dessau © Frank Machalowski

Gu Ganghuin a, quant à lui, photographié les buildings colorés du district de Ninghai en Chine.

Vue aérienne sur des employés qui construisent un toit
Hymn of the Building Site © Gu Guanghui
Vue aérienne sur un entrepôt coloré
Hymn of the Building Site © Gu Guanghui

Tomáš Vocelka, lui, a souligné la réhabilitation du complexe militaire de Drnov.

Photo d'un mur en miroir découpé comme les niches d'une ruche
Eternal Hunting Grounds © Tomáš Vocelka
Photo d'un long couloir aux murs blancs au bout duquel il y a un homme
Eternal Hunting Grounds © Tomáš Vocelka

Creative

Mark Hamilton Gruchy, premier finaliste de cette catégorie, a revisité à sa manière les clichés des premiers pas de l’homme sur la Lune.

Astronaute qui fait un barbecue sur la Lune
The Moon Revisited © Mark Hamilton Gruchy
Astronaute qui fait du jardinage sur la lune
The Moon Revisited © Mark Hamilton Gruchy

Sasha Bauer, dans une série photographie éponyme, a reconstitué l’histoire de son grand-père et avec lui l’histoire de toute une ethnie d’allemands installées en Russie et qui ont été déportés en Sibérie et au Kazakhstan.

Au milieux de végétaux, 5 petits panneaux avec les prénoms : Lida, Amalie, Robert, Alexander, Friedrich
Sasha Bauer © Sasha Baeur
Photographie en noir et blanc d'une femme de dos. Des fils rouges sont épinglés sur la photo, sur la tête de la femme
Sasha Baeur © Sasha Baeur

Luigi Bussolati a projeté, sur les paysages naturels autour de Parme, les photographies de son regretté oncle, qui avait voué sa vie à la photographie. C’est cette projection en ces lieux particuliers que le photographe a proposé pour le concours.

Photographie d'un fleuve de nuit, une maison en bois sur l'eau sur laquelle est projetée une photo
Ampelio and I © Luigi Bussolati
Mur de pierre et tombe sur laquelle est projetée une photographie d'enfants
Ampelio and I © Luigi Bussolati

Projets Documentaires

Le documentaire de Craig Easton, Tatcher’s Children, montre la pauvreté qui résulte, aujourd’hui encore, des mesures prises par Tatcher au Royaume-Uni.

Une mère et ses deux enfants font les courses, de nombreux panneaux "best buy now"
Thatcher’s Children © Craig Easton
6 enfants sont autour d'une table et mangent, deux lits à droite
Thatcher’s Children © Craig Easton

Lorenzo Tugnoli a réalisé un documentaire photo sur l’explosion au port de Beirut qui a eu lieu le 4 août 2020 et qui a fait près de 200 morts et 6 000 blessés.

Port de Beirut après l'explosion, tout est détruit et recouvert de cendres marrons
Beirut Port Explosion © Lorenzo Tugnoli
Des hommes indiquent à un hélico où aller pour éteindre le feu
Beirut Port Explosion © Lorenzo Tugnoli

Vito Fusco propose un documentaire sur une fleur bien particulière, cultivée dans les montagnes de Nakuru au Kenya pour ses vertus… mortelles. Cette petite fleur est en effet un insecticide naturel.

Petites paquêrettes séchées
Vito Fusco © The Killing Daisy
Femme dans un champ de fleurs, elle sourit, deux fleurs dans les mains
Vito Fusco © The Killing Daisy

Paysages

Fyodor Savintsev a proposé une série de photos sur les volcans de l’Est de la Russie. Il y est resté près de deux semaines pour photographier les volcans à différents moments de la journée et sous différents climats.

Flan d'un volcan, une sorte de brouillard s'élève
Fyodor Savintsev © Volcano
Flanc d'un volcan, lave séchée, un regard marche dessus
Fyodor Savintsev © Volcano

Andrea Ferro a photographié les paysages urbains de Tripoli au Liban pour étudier la persévérance des images de propagande dans cette région particulièrement touchée par la pauvreté.

Bâtiments mal entretenus, des câbles électriques partout et des affiches de propagande militaire
Zaïm © Andrea Ferro
Vue sur un bâtiment duquel une affiche de propagande tombe
Zaïm © Andrea Ferro

Majid Hojjati a photographié différents lieux naturels dans lesquels subsistaient une trace humaine, un véhicule abandonné ou un bâtiment délaissé.

Quatre colonnes ornées s'élèveent au milieu des rochers
Silent Neighborhoods © Majid Hojjati
Au milieu de la campagne, sorte de marre boueuse avec une sculpture de vache sur un bloc de béton
Silent Neighborhoods © Majid Hojjati

Portfolio

Laura Pannack, Brais Lorenzo et Loli Laboureau sont les trois finalistes de cette catégorie. Leurs portfolio recèlent de photographies variées qui ont séduit le jury. L’ensemble de leurs travaux mérite le détour.

Dans un paysage de forêt et couvert de brouillard, deux hommes sont dos à dos
Porfolio Overview © Laura Pannack
Une personne âgée qui fête son 98e anniversaire est entouré de soignants masqués
My Work in the Year 2020 © Brais Lorenzo
Portrait d'une femme, halo de violet autour de son visage. Ses mains autour de son cou sont vertes
Citizens of Tomorrow © Loli Laboureau

Still Life

Peter Eleveld propose des natures mortes bien particulières. Des végétaux, des animaux passent devant son appareil photo. Sa série est composée de photographies en noir et blanc et elles sont toutes encadrées d’un bord noir décoré.

Photographie en noir et blanc de trois poires
Still Life Composition, Shot On Wet Plate © Peter Eleveld
Photographie en noir et blanc d'un végétal fleuri
Still Life Composition, Shot On Wet Plate © Peter Eleveld

Les photographies Paloma Rincon montrent son interprétation du Mexican Feast qui célèbre chaque année la culture mexicaine, autant dans sa gastronomie que dans son artisanat.

Table colorée composée d'un guacamole à moitié comestible et à moitié fait d'éléments créatifs
Mexican Feast © Paloma Rincon
Assiettes de tacos roses dont sort une crème remplie de lfeurs
Mexican Feast © Paloma Rincon

Alessandro Pollio a créé une combinaison de multiples objets qu’il avait sous la main, chez lui, pour créer des souvenirs uniques du confinement qu’il a vécu à Milan.

Deux fourchettes en plastique semblent avoi été fondues pour s'arrondir
Volatile Interests © Alessandro Pollio
Petit pont réalisé avec des framboises
Volatile Interests © Alessandro Pollio

Vie Sauvage & Nature

Graeme Purdy montre toute la noblesse du règne animal avec des photographies en noir et blanc d’animaux sauvages et dangereux à approcher. Il a dû faire preuve d’ingéniosité pour réaliser de tels clichés.

Photo à moitié soit l'eau d'un crocodile qui ouvre la gueule
Raw Nature © Graeme Purdy
Photo de face d'un guépard qui montre les dents
Raw Nature © Graeme Purdy

Luis Tato a pris d’impressionnantes photographies de l’invasion des criquets en Afrique de l’Est, qui infestent véritablement la région.

Un camion avance au milieu d'une nuée de criquets
Locust Invasion in East Africa © Luis Tato
Un homme essaie d'avancer au milieu d'une nuée de criquets
Locust Invasion in East Africa © Luis Tato

Angel Fitor quant à lui a dirigé son appareil photo vers les mondes sous-marins. Il a imaginé l’océan comme un “super-organisme” et a pris en photos les êtres vivants comme s’ils étaient une partie de ce corps marin immense.

Deux planctons agrandis et vus par une lumière bleue
Sea Drops © Angel Fitor
Multitude de petits planctons agglutinés
Sea Drops © Angel Fitor

Plus d’information

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Wild Flag : Romance