La sélection d’artworks de mars par Néoprisme

Image d'avatar de BastienStisiBastien Stisi - Le 4 avril 2016

Tous les mois, le magazine Néoprisme et son fondateur Bastien Stisi, spécialisés dans l’analyse des pochettes d’albums, nous font leur sélection des artworks les plus marquants des 30 derniers jours.

1. HXLT x Kyle Lamere – HXLT

Cette chute-là va faire mal. Elle risque même de s’avérer fatale. Qu’on l’y ai jeté de manière spontanée, ou qu’il s’y soit précipité de manière délibérée, la finalité est en effet la même : Nigel Holt (que l’on nomme aussi HXLT), les pieds en l’air et le corps en chute libre, se retrouve dans le vide et bientôt confronté, sans nul doute, à l’impact terminal. La parution et le dévoilement au monde du premier album, doit-on comprendre, comme le grand saut vers l’inconnu. Celui qui donne, lorsque l’affaire tourne bien, la sensation d’être l’ange en lévitation. Et lorsqu’elle tourne mal, la sensation d’être l’existentialiste qui a décidé de passer à l’action.

hxlt-x-kyle-lamere-hxlt

2. Club Cheval x Études Studio – Discipline

« Bien sûr, il y a un côté orwellien là-dedans », affirme Panteros666, l’un des quatre membres de Club Cheval. « Mais par contre, ce n’est pas du tout une critique de la société, du téléphone ou de je ne sais pas quoi. C’est plutôt : pointer une certaine uniformisation des comportements afin de mettre en avant le comportement qui, justement, sera un peu différent de celui des autres. » Soit la liberté (créatrice), malgré la discipline qu’il est parfois nécessaire de s’imposer afin de dépasser les acquis. Signé par l’agence Études Studio, avec la participation d’un étudiant en architecture coréen qui s’improvise parfois mannequin.

club-cheval-x-etudes-studio-discipline-1

3. SAGE x Ismaël Moulin – SAGE

Une chaise désignée par le cousin du Corbusier (Pierre Jeanneret), un visage inspiré par les figures détériorées de Francis Bacon, et Ambroise Willaum, fondateur de SAGE après avoir été celui de Revolver, les jambes croisées et allongées comme dans une peinture surréaliste : on doit cette élégance visuelle au travail (de photographie, puis de retouches numériques) d’Ismaël Moulin, photographe de mode et passionné assumé de mobilier design, au même titre que Pierre Le Ny, le patron de Labelgum avec qui il a eu l’idée du protagoniste assis sur un ouvrage de maître. La pose est sage, et le visage, brouillé, est dérangeant. Règne du paradoxe.

sage-x-ismael-moumin-sage

4. Santigold x Haruhiko Kawaguchi – 99 Cents

Poupée de cire, poupée de son, poupée de plastoc. Vendue à 99 cents, accessoires de (mise en) scène inclus (synthés, cassettes, micros, fringues…) Une nouvelle fois très maligne après deux premières pochettes d’albums déjà très travaillées, Santigold fait appel à l’audacieux photographe japonais Haruhiko Kawaguchi afin d’illustrer son troisième album 99 Cents, satire acerbe et frontale d’une société jugée trop profondément préoccupée par la flatterie permanente de sa propre personne (via la prolifération des réseaux sociaux, via la mise en scène quotidienne, via la commercialisation des identités…) Prise de recul, suffocation, cynisme bien contemporain, et mise en scène qui en rendra mal à l’aise plus d’un.

santigold-x-haruhiko-kawaguchi-99-cents

5. Seldom Colin x André Palais – The Romantic Egotist

Elle est emplit d’une tentative poétique certaine, cette photographie en noir et blanc, signée par le photographe, designer et vidéaste André Palais, qui sert de pochette à The Romantic Egotist, le 1er album du Français Seldom Colin, un artiste positionné ici tout en haut d’un escalier, sans doute bâti en pierre par son imaginaire (ou par un architecte négligent), et dont la particularité réside dans le fait que celui-ci n’ait pas été, à l’heure ou la photographie a été prise du moins, totalement terminé…Bien sûr, on symbolise ici le voyage improbable qui conduit jusqu’aux portes du ciel. Et forcément, on a pensé tout naïvement, et en la voyant pour la première fois cette pochettes, aux paroles de « Stairway to Heaven » de Led Zeppelin…

seldom-colin-x-andre-palais-the-romantic-egotist

D’autres analyses d’artworks ici, ici, et aussi ici.

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

En collaboration avec Naima Bock et Joshua Idehen, le clip…

24 avril 2024

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker s'est fait connaître pendant la pandémie avec des…

24 avril 2024

La petite histoire du graffiti

La petite histoire du graffiti

Élément originel et central du street art, vous avez sans…

23 avril 2024

Bastien Stisi
Article écrit par :
Papa poule Néoprisme, plume en 140 ou en 14 000 caractères pour Radio Nova. Ex Brain Magazine, Toute La Culture, Boum!Bang!, Trax...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.