Tout est dans le détail : Tyranik – Polarité

Magnifique animation qui donne la priorité tantôt à l’imagination pour colorier le clip du regard, tantôt aux détails déjà présents, Polarité joue sur sa facette inachevée avec ce contraste. Comme le disent beaucoup d’artistes : on peut toujours améliorer une œuvre. Pour la terminer, il faut décider qu’elle l’est indépendamment de ses imperfections. Réalisé par Superfeat.

Le kaléidoscope : Rubin et le Paradoxe – Le Matin des Magiciens (feat. Brigitte Fontaine)

A.I. Intelligence Artificielle c’était en 2001. Mais si, vous savez, ce film avec Jude Law et le gamin de sixième sens ! Bref, Le Matin des Magiciens reprend cette silhouette de profil, et l’utilise pour passer de motif en motif. Le résultat est hypnotisant, et ce simple sentiment suffit à donner à ce clip une force qui absorbera votre attention.

Problèmes et poursuites : Atili – Going On feat. Panda Dub

Dans la peau d’une dealeuse le temps d’un clip, c’est l’expérience que nous propose Atili et Panda Dub. Métier facile ? Pas si sûr : avec lui viennent de longues journées de travail et visiblement un peu de parano… Allez, un petit bain en rentrant pour se détendre.

Scènes : George Ezra – Shotgun

Tour du monde à travers toutes les faces d’une terre plate (si ça c’est pas une preuve, alors les flat-earthers ne sont vraiment pas des gens sérieux), le clip de George Ezra nous emmène de paysages en paysages tellement proches qu’ils semblent interagir.