La sélec’ : les clips qu’il ne fallait pas rater cette semaine #14

Tout est dans le détail : Tyranik – Polarité

Magnifique animation qui donne la priorité tantôt à l’imagination pour colorier le clip du regard, tantôt aux détails déjà présents, Polarité joue sur sa facette inachevée avec ce contraste. Comme le disent beaucoup d’artistes : on peut toujours améliorer une œuvre. Pour la terminer, il faut décider qu’elle l’est indépendamment de ses imperfections. Réalisé par Superfeat.

Le kaléidoscope : Rubin et le Paradoxe – Le Matin des Magiciens (feat. Brigitte Fontaine)

A.I. Intelligence Artificielle c’était en 2001. Mais si, vous savez, ce film avec Jude Law et le gamin de sixième sens ! Bref, Le Matin des Magiciens reprend cette silhouette de profil, et l’utilise pour passer de motif en motif. Le résultat est hypnotisant, et ce simple sentiment suffit à donner à ce clip une force qui absorbera votre attention.

Problèmes et poursuites : Atili – Going On feat. Panda Dub

Dans la peau d’une dealeuse le temps d’un clip, c’est l’expérience que nous propose Atili et Panda Dub. Métier facile ? Pas si sûr : avec lui viennent de longues journées de travail et visiblement un peu de parano… Allez, un petit bain en rentrant pour se détendre.

Scènes : George Ezra – Shotgun

Tour du monde à travers toutes les faces d’une terre plate (si ça c’est pas une preuve, alors les flat-earthers ne sont vraiment pas des gens sérieux), le clip de George Ezra nous emmène de paysages en paysages tellement proches qu’ils semblent interagir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.