Sad Night Dynamite

Le hip hop psyché de Sad Night Dynamite est ultra excitant

À l’occasion de la sortie du clip de “Krunk” de Sad Night Dynamite, on vous parle de ce jeune duo britannique en qui on place beaucoup d’espoir. Prise de risque minimale en réalité, puisque déjà adoubé par Gorillaz…

Tout simplement un des groupes les plus excitants du Royaume-Uni, Sad Night Dynamite a pourtant dévoilé ses premières chansons il y a seulement un an. Les deux amis d’enfance qui ont grandi à Glastonbury se sont formés jeunes (piano et guitare) avant de tenter quelques expériences en groupe. C’est au confinement, en travaillant en duo qu’ils s’aperçoivent de l’alchimie et décident de fonder Sad Night Dynamite. Piste après piste, les Anglais affirment un univers bourré de nombreuses références hip-hop, psychédéliques, G-funk et pop. Une exploration musicale présente sur chaque morceau, même si parfois le flow d’un Damon Albarn est parfaitement audible (on s’en fout, c’est hyper quali et ils ne s’en cachent pas du tout).

Visuellement, les clips expriment déprime et mélancolie avec des esthétiques diverses léchées. Du stop motion animé à la main au clip futuriste dénonçant l’état de surveillance, la vidéo façonne une oeuvre globale. Le duo avait imposé une indépendance artistique et créative lors de la signature au sein du label Parlophone, bien leur en a pris.

La mixtape éponyme “Sad Night Dynamite” est un petit OVNI, une révélation percutante très urbaine et moderne.

Pour suivre l’actu des trublions : instagram, twitter, soundcloud et leur site évidemment.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.