Un deuxième mystérieux monolithe de métal a été découvert en Roumanie

4 choses à savoir sur les mystérieux monolithes de métal retrouvés aux quatre coins du globe ?

On vous en parlait il y a quelques jours au moment de l’apparition soudaine de la deuxième structure, des monolithes de métal, dont la provenance reste encore mystérieuse, ont été découvert d’abord aux Etats-Unis puis en Roumanie.

Un deuxième mystérieux monolithe de métal a été découvert en Roumanie
Un deuxième monolithe a été découvert en Roumanie – Newsflash

Combien en a-t-on découvert ?

Pour le moment trois monolithes ont été répertoriés, dans deux pays différents : aux États-Unis et en Roumanie. Mais l’intervalle de temps entre les trois découvertes étant très réduit, il est possible qu’une nouvelle installation apparaisse dans les prochains jours.

Qui les installe ?

Pour le moment il est impossible de savoir. Sur les réseaux sociaux, les théories les plus farfelues fleurissent mais aucune d’elles n’a pu être confirmée.

À chaque fois les monolithes ont été découverts un peu par hasard. Le premier par exemple a été repéré (le 18 novembre) par un groupe d’agents locaux qui survolaient une zone désertique de l’Utah, pour recenser les mouflons de la région. Une fois posés au sol, les agents n’ont pas pu trouver plus d’indices expliquant la présence de cette drôle de structure.

Capture d'écran d'une vidéo du bureau de l'aménagement du territoire de l'Utah, qui montre le monolithe de métal découvert aux Etats-Unis
Capture d’écran de la vidéo du bureau de l’aménagement de l’Utah montrant le premier monolithe découvert

Le deuxième a été découvert à proximité d’une forteresse, dans la région de Neamt, au nord-est de la Roumanie. Comme pour le premier, il a disparu près d’une semaine après sa découverte, sans laisser, une fois encore, le moindre indice.

Il y a deux jours (le 2 décembre), un troisième monolithe a été recensé. Retour à la case départ, c’est à nouveau aux États-Unis que la structure métallique a été vu. Pas dans l’Utah, cette fois-ci, mais en Californie, au sommet d’une montagne surplombant Atascadero, entre San Francisco et Los Angeles. Et comme l’histoire se répète, l’installation a elle aussi disparue quelques jours après. Ne laissant pas le temps aux autorités de déterminer l’identité des mystérieux déménageurs.

Sont-ils tous identiques ?

Sachant que des milliers de kilomètres séparent les structures, il est légitime de se demander si elles ont toutes été installées par la même personne ou le même groupe. Un premier indice confirmant cette théorie aurait pu être validé si les structures avaient toutes été identiques. Or, ce n’est pas vraiment le cas.

Les installations sont toutes triangulaires mais elles ne mesurent pas la même taille. La première faisait 3,5 mètres, la deuxième 4 et la dernière seulement 3. Celle en Roumanie était couverte de motifs ressemblant à des spirales alors que les deux autres ont une surface lisse.

Le monolithe découvert en Roumanie est couvert d'étranges spirales
Le monolithe découvert en Roumanie – Newsflash

De même, les monolithes n’ont pas tous été fixés de la même façon. Alors que celui découvert dans l’Utah était solidement ancré dans le sol, celui en Californie était tellement bancal, qu’il risquait de tomber en cas de contact. Alors, est-ce par manque de temps ou tout simplement parce que les trois monolithes ont été installés par des personnes différentes ? Personne ne peut répondre à cette question pour l’heure.

Qui les fait disparaître ?

Pour une fois, on est en mesure de donner quelques éléments de réponse. Au moins en ce qui concerne celui découvert dans l’Utah.

Le photographe Ross Bernards, qui se trouvait sur place en compagnie de trois amis, a été témoin de sa disparition. Dans un post Instagram il explique avoir vu surgir quatre hommes, venus renversé le monolithe pour l’embarquer avec eux à l’aide d’une brouette. Malheureusement si ses photos confirment la scène qu’il décrit, elles ne permettent pas pour le moment de dévoiler l’identité des hommes.

Mais peu après la publication du photographe, une personne s’est manifestée. Il s’agit d’Andy Lewis, un jeune de 34 ans, adepte des sports extrêmes et de slackline. Dans une vidéo mis en ligne sur YouTube, il montre des images similaires à celle de Ross Bernards et semble confirmer que lui et ses amis sont à l’origine de la disparition de la première structure. Sans donner plus d’explication quant à leur geste.

Quelles sont les théories avancées ?

Certaines théories avancent que le premier monolithe a été retiré pour une raison écologique. Parce que même si les autorités de l’Utah ont refusé de dévoiler la localisation exacte du monolithe, pour éviter les attroupements de curieux, certains ont quand même réussi à le trouver et ont laissé derrière eux de nombreux déchets. Retirer la structure pourrait donc être un moyen de protéger le site naturel sur lequel elle se trouvait. Le bureau de l’aménagement du territoire de l’Utah a démenti être à l’origine de cette disparition mais la théorie reste fondée

Une autre théorie a beaucoup circulée sur les réseaux sociaux et concerne l’auteur présumé de ces installations. Beaucoup ont observé une ressemblance entre les monolithes métalliques et les structures avant-gardistes de John McCracken. Le sculpteur américain aurait en effet fait un bon suspect, s’il n’était malheureusement pas mort en 2011.

Voilà pour l’heure tout ce que l’on peut vous dire. Mais une chose est sûre, nous arrêterons de suivre cette mystérieuse affaire que quand nous aurons le fin mot de l’histoire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
« Qu’est-ce que le club des 27 ? Nous ne dépasserons pas 21 ans. » Portait de Juice WRLD