peinture

Originaire de Hawaï, Sean Yoro alias Hula vient de publier une série originale de street-art.


Actuellement basé à New York, l’artiste nous avait déjà sensibilisé à ses portraits de femmes en intérieurs. Aujourd’hui il s’illustre dans un contexte tout autre. Armé de sont paddle et de ses pots de peinture, il pagaye pour atteindre des spots pour le moins surprenants :  les murs de structures abandonnés partiellement immergés. Un flirt entre béton et eau, qui offre à l’artiste le terrain de jeu idéal pour intégrer ses icônes féminines. Ses bustes réalistes, peints à l’orée d’un flot calme et limpide entrent dans le décors pour apporter une touche charnelle aux lieux déjà particuliers.

Outre un talent de portraitiste qu’on lui reconnaît volontiers, Hula nous présente un duel intéressant entre image bétonnée et reflet trouble. Une atmosphère étrange qui donne envie d’enfiler sa bouée pour découvrir ses œuvres éphémères.

femme street art

hula

hula-2

lieu abandonne

paddle  portrait hula

portrait immergé

portrait street art hula

street art

Son site : www.hulaaa.com