Will Dorey

Will Dorey aka Skinshape : la douceur des sons rétros

En 2014, à l’âge de 22 ans, Will Dorey sort son premier album auto-produit sous le label Melting Records. 6 ans plus tard, ce sont pas moins de 4 albums studios qui composent la discographie de ce jeune musicien anglais. Si son style, à la croisée des genres entre trip-hop, rock psyché et jazz marque d’emblée l’esprit de ses auditeurs, Skinshape ne trouve pas toujours le chemin de nos oreilles. Découverte ou re-découverte d’un musicien discret qui mérite toute notre attention !

Et ça tombe bien, puisque fin 2019, le groupe s’est offert son tout premier clip :

Skinshape, le projet solo d’un musicien touche-à-tout

Originaire de Swanage, dans le comté du Dorset en Angleterre, Will Dorey se forge une solide réputation en travaillant en tant que producteur du groupe Palace sur leurs deux premiers EP’s (Lost In The Night et Chase The Light) qui rencontrent le succès critique et public (plus d’un million d’écoute sur les sites de streaming).

En 2014, le musicien alors âgé de 22 ans décide de lancer son projet solo en tant que compositeur, interprète et producteur. Il décide de se produire sous le pseudo de Skinshape (littéralement « la forme de la peau »), une manière d’annoncer la forme légère et subtile que prendra sa musique, une oeuvre emprunte de douce mélancolie et d’une certaines nostalgie.

Premier album en 2014 : SkinShape

Marqué du seul hashtag trip-hop à sa sortie sur soundcloud (par manque de temps selon son auteur), son style qui prend ses premières marques sur cet album est plus complexe que cela. Si le chanteur ne nie pas écouter des artistes tels que DJ Shadow ou Bonobo, il se revendique d’influences diverses tels que Pink Floyd, Helene Smith, Lee Scratch Perry ou encore Ennio morricone . Le musicien ne le cache pas, il nourrit une sorte de fétichisme pour les sons des années 50-70. Un goût pour les guitares réverbérées, des rythmes groovy et une voix feutrée qui pose d’emblée les bases de son univers.

« Oracolo » et « Life and Love » : la recette Skinshape

Avec Oracolo, Will Dorey poursuit le tracé entonné avec Skinshape en 2014 en composant et en interprétant chacun de ses morceaux dans sa chambre. A quelques exceptions près puisque les sections rythmiques et de claviers sont enregistrées en studio par lui-même ou en collaboration avec des amis tels que Dan Hale ou Ivan Kormanak, deux musiciens reconnus de la scène blues londonienne.

Pour Life And Love en 2017, le musicien gagne les studios pour la première fois sous un label éponyme : Skinshape. Il applique la recette désormais bien ancré du groupe tout en la développant avec l’ajout de sections de violons. Les cordes viennent donner de l’ampleur à certains morceaux tels que le grandiose I Won’t Be There ou renforcent au contraire le mood nostalgique de d’autres titres tel que Penny in a Well.

A coeur ouvert avec « Filoxiny »

Avec ce dernier album, le musicien dont on ne peut blamer la productivité nous offre un opus sensible et encore plus intimiste que par le passé. Le titre Filoxiny, tiré du mot grec philoxenia qui signifie hospitalité et générosité annonce d’amblé les intentions de son auteur. Si le bonhomme n’énonce que très peu verbalement, il touche beaucoup par sa musique. Les morceaux I Didn’t Know and We Lose concentrent quant à eux les seuls textes présents sur l’album. On y parle de deuil et de regrets, comme si une sorte de voile s’était posé sur la vie du jeune musicien.

Will Dorey l’anonyme

Will Dorey est aujourd’hui producteur, arrangeur, compositeur et interprète. Comme il le dit dans une de ses interviews, le britannique multiplie les casquettes pour continuer à vivre de sa musique. Tandis que son groupe Skinshape demeure encore aujourd’hui un processus de studio (aucun concert programmé depuis ses débuts), Will travaille depuis peu avec le label Horus Records à la production d’artistes reggaes, poursuivant sa route dans le paysage méconnu des labels indépendants.

Le musicien dit rester disponible pour d’éventuels collaborations via ce lien.

Discographie : les albums de Skinshape

2014 : Skinshape

2015 : Oracolo

2017 : Life And Love

2018 : Filoxiny

Plus d’information sur l’artiste