Jaffna est de ces groupes que l’on aime suivre chez Beware. Après les avoir rencontré et interviewé il y a deux ans sur leur projet « Ripples », nous les retrouvons aujourd’hui avec la sortie d’un nouveau track accompagné d’un clip soigné.

18 mois que l’on attendait… Depuis la sortie du dark « Retrograde », le duo sillonnait les routes pour assurer les premières parties de Thylacine. En effet, le boss du label Intuitive Records a rapidement décelé le potentiel des deux amis et les propulse désormais sous les feux des projecteurs. Bravin et Stan proposent aujourd’hui leur nouveau projet aux sonorités electro-pop proches de Moderat. Un retour marquant puisqu’il s’agit là peut être du projet qui les implique le plus personnellement.

jaffna playground clip

Le clip de Playground suit Mihiran, un jeune boy from London qui cherche à s’épanouir par la danse. Oui mais voilà, ancré dans la tradition sri-lankaise, le Bharathanatyam est traditionnellement réservé aux femmes, nécessitant maquillage, bijoux et gestuelle flamboyante. Le jeune Mihiran se trouve rapidement confronté entre sa quête d’identité et le respect des valeurs approuvées par sa famille et sa communauté. Le jeune homme décide alors de s’émanciper et de danser devant les autres qui, par ailleurs, se trouvent rapidement émerveillés par sa technique et sa passion.

jaffna playground

Derrière ce clip engagé, la vidéo est un clin d’œil à Bravin, d’origine sri-lankaise et ayant passé la majeure partie de sa vie à Londres. Ainsi, le clip est tourné dans sa maison familiale ainsi que dans les endroits qu’il fréquentait plus jeune et met en scène son père et son entourage. Une belle histoire qui met en avant la communauté tamoule et fait de la danse traditionnelle un moyen d’ouverture et d’intégration.

Allez vite les voir avec Thylacine à Jouè-lès-Tours, Marseille, Castres, Lyon et le 26 février 2020 au Pop Up du Label.