Documenter sa vie : entretien avec le photographe Louis Dazy

Avec 1 milliard d’utilisateurs et 95 millions de photos et vidéos postées au quotidien, Instagram serait-il en train de remplacer le blog ? C’est à travers le troisième réseau social le plus utilisé du monde que le photographe Louis Dazy a choisi de partager son art.

Louis Dazy, Neon Life II

Après avoir vécu à Paris durant une grande partie de sa vie, Louis Dazy déménage à Vancouver, au Canada. Ce jeune passionné de voyages débute la photographie en 2015. Nous lui avons posé quelques questions auxquelles il a gentiment accepté de répondre.

Louis Dazy, Neon Life

Marie : Que représente la photographie pour vous ? Est-ce un loisir ? Une passion ? Un travail ?

Louis Dazy : A l’origine, la photographie était plus une façon de créer des souvenirs de ce que je vivais. Je voulais conserver quelque chose de mon passé, que je pourrais montrer plus tard. Je voulais et je veux documenter ma vie. Avec le temps, je considère la photographie comme un travail mais je fais en sorte de toujours garder une liberté totale par rapport à ce que je crée.

Louis Dazy, Neon Life

Marie : Qui sont les modèles que l’on retrouve sur vos photographies ?

Louis Dazy : Ce sont souvent mes amies, ou bien des connaissances. Je shoote mieux lorsque je suis en confiance, avec des personnes que je connais bien. On se balade, on boit une bière et si l’envie me prend, je fais quelques photos.

Louis Dazy, Neon Life

Marie : A quoi attachez-vous le plus d’importance lorsque vous pratiquez la photographie ?

Louis Dazy : A l’ambiance, principalement. Je vois les choses avec beaucoup de recul, comme un tout. Il est important que la photo dégage ce que j’ai ressenti sur le moment et pour y arriver, il faut que je me détache des détails et que je vois le plus haut. La couleur, le sujet, tout est important mais il faut surtout se rappeler que tout ça fait partie d’un tout. Et c’est ce tout qu’il faut réussir à faire parler.

Louis Dazy, Neon Life

Marie : Quel(s) appareil(s) utilisez-vous ?

Louis Dazy : J’ai un Nikon F2 que j’ai acheté début 2015 quand j’ai commencé la photo. Puis j’ai acheté un Canon AE-1 dont je me sers de temps en temps et un Olympus MJU-II qui reste dans ma poche en permanence. 

Louis Dazy, Neon Life

Marie : Avez-vous un blog en plus de votre compte Instagram ?

Louis Dazy : Non, pas du tout. Je n’utilise qu’Instagram pour communiquer. Finalement, Instagram fonctionne un peu comme un blog mais les photos sont vues et partagées plus rapidement. Il y a ce côté instantané du « Je poste, je partage, je like » que l’on ne retrouve pas forcément dans un blog.

Marie : Avez-vous des projets ? Des collaborations peut-être ?

Louis Dazy : Je suis actuellement en phase de pré-production pour un court métrage que je voudrais réaliser. Je ne peux en dire plus pour le moment.

Louis Dazy, Beach Babe

A travers ses photographies, Louis Dazy nous embarque dans un univers futuriste et nous fait découvrir une nuit éclairée aux néons. Sa série la plus populaire, « Neon Life », présente des photographies en superpositions. Les images sont déformées et l’artiste joue avec l’architecture et la géométrie des formes.

Louis Dazy Hong Kong

Louis Dazy s’inspire de certains peintres du XXème siècle pour qui la nuit était un espace d’exploration majeur. Mêlant photographie, peinture et même cinéma, le travail de l’artiste associe vintage, 3D et romantisme.

Découvrez son compte Instagram ici :

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.