Penny Davenport

Les illustrations sorties des songes de Penny Davenport

À la croisée des mondes. Penny Davenport peint des créatures mi-humaines, mi-animales. Souvent de couleurs ternes, l’artiste nous plonge dans un univers déconcertant et particulier. Une chose est certaine : Penny Davenport a un coup de pinceau singulier que l’on reconnaît instantanément.

famille trois animaux oreilles chiens rideaux blanc crayon papier dessins Penny Davenport

Monstres et compagnie ?

« Je fais mon travail de manière imprévue. On pourrait dire que les dessins et les peintures sont toujours en avance sur moi. J’embrasse le jeu, et la tension induite par des erreurs qui semblent irrécupérables. » déclare énigmatiquement Penny Davenport. L’artiste a un rapport particulier au travail. Elle avoue dans un article de The Skinny se laisser guider par l’improvisation pour dessiner ses œuvres : « Les dessins que je fais ne sont jamais planifiés ou esquissés. Je trouve que chaque fois que j’ai essayé de planifier un dessin, il devient rigide et il semble que j’ai besoin de glisser dans une sorte de transe, de me sentir retirée, transportée et complètement détachée pour le faire. » Le résultat de ses peintures, tout comme le processus de création sont uniques :

couleur orange points couleurs jaune rouge bleu animaux renards chiens verts foncé
dessin stylo bic bleu foncé animal ours famille

Les dessins de Penny Davenport nous interpellent parce qu’ils ont quelque chose de profondément humain. À travers les visages animaux des créatures de l’artiste, on perçoit des émotions des protagonistes : tristesse, manque d’affection, jugements… Il semble qu’il y ait souvent un des personnages perdu, en retrait d’un groupe de créatures. Les personnages nous regardent, ils nous fixent. On est alors pris à partie dans les œuvres de Penny Davenport. Nous sommes à la fois voyeurs et intégrés dans les illustrations. C’est peut-être l’effet que l’artiste recherche, une confrontation entre les spectateurs et ses peintures : « Je m’implique beaucoup avec un personnage du dessin, et je le regarde comme s’il me regardait, et il y a une communication, ce qui semble un peu psychotique ! Ce n’est pas ce que je veux. Ça n’arrive pas souvent, de temps en temps. Parfois, je me moque d’eux. Les dessins sont mes idées visualisées. » explique-t-elle dans un article de The Double Negative.

tête canard réconforte ami chien marron terne couleurs Penny Davenport

Si l’artiste dessine des créatures étranges, pour Penny Davenport, elles ne sont pas mystiques : « Mes personnages sont vraiment gentils parfois et ne vous feraient jamais de mal ! Ils ne vous sont pas familiers parce qu’ils ne vivent pas ici, mais cela ne veut pas dire que vous devez les craindre ou les laisser vous perturber » explique-t-elle pour The Double negative

monstre noir et blanc dessins géométriques yeux yeux sourire oreilles qui tombent

« Les gens qui vivent au coin de la rue sont probablement beaucoup plus dérangeants que mes dessins, je parie ! »

Penny Davenport pour The Double Negative
tigre noir et blanc animaux homme noirs famille portraits

À l’étrangeté des illustrations de Penny Davenport, se trouvent les matériaux et la façon de peindre. Plusieurs de ses dessins sont réalisés au crayon à papier, ce qui ajoute une part de mystère : le dessin semble alors sur le point de disparaître. On ressent la fébrilité et la sensibilité des créatures mises en lumière. Le crayon ajoute à l’illustration un effet de rêverie. On croit alors faire face à nos propres songes.

dessin crayon papier bave crayon noir couleur

Exposition virtuelle

« Je dessinais constamment quand j’étais petite, et cette sensation d’être complètement immergée s’est perdue avec le temps jusqu’à ce que je recommence à dessiner uniquement pour moi, pas pour une université, une classe ou un tuteur, juste pour moi. C’est de cet état d’immersion que je dépends. » explique l’artiste pour The Skinny. L’artiste est née en Ecosse en 1979. Elle grandit dans le nord et le sud de l’Angleterre avant de rejoindre Liverpool pour y faire des études des Beaux-Arts en 1999. On ne sait pratiquement rien du reste de la vie de Penny Davenport qui reste très discrète sur sa vie privée.

En 2020, elle expose aux côtés de plusieurs artistes dans “Within the distance”, une exposition virtuelle où le spectateur peut naviguer depuis chez lui, dans une grande cabane en bois et rencontre plusieurs artistes dont Penny Davenport. Le projet se nomme “Johansson Projects West”.

exposition Penny Davenport within the distance famille chien homme centre
exposition triangles groupe animaux boules décoration montagnes
dessin bleu oreilles yeux sourire broderie stylo bleu

L’artiste publie l’ouvrage graphique “Silent Ancestors” aux éditions Innen Zines en 2019. Là aussi, elle se concentre sur les illustrations et l’interprétation des spectateurs : pas de paroles, pas d’annotations.

dégradé couleurs pastels chiens bleu homme beige
livre deux pages noir et blanc et bleu nuances vagues dessins

on vous laisse avec d’autres œuvres de Penny Davenport :

animal habillé tigres couleur jaune chien beige à côté
couple animaux nez proéminents griffes ventre couleurs pastels bleu jaune rose
stylo bleu traits lièvre lapin tête singe chien homme dessins illustration Penny Davenport
couleurs groupe animaux rose vert bleu noir ours chiens montagne étoiles
tête chien noir fond vert pâle

Vous pouvez consulter les autres illustrations de l’artiste sur son compte Instagram ou sur son site officiel.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Some Minds, Quand Flume rencontre Andrew Wyatt, la voix de Miike Snow