patricia zhou Little Treasure

Patricia Zhou rend hommage à son grand-père dans une chorégraphie émouvante

Image d'avatar de Aimy GuezAimy Guez - Le 20 février 2021

Inspirée du célèbre ballet “Le lac des cygnes”, “Little Treasure” est une chorégraphie élaborée et interprétée par Patricia Zhou en l’honneur de son grand-père décédé deux ans auparavant des suites d’un cancer. 

Patricia Zhou, danseuse de renommée mondiale, s’est illustrée au sein des plus grandes compagnies telles que le Royal Ballet de Londres ou Staatsballett-Berlin à Berlin. Elle s’est depuis installée à Los Angeles en Californie ou elle a intégré L.A Dance Project.

Une chorégraphie commémorative

“Little Treasure” est un projet qui prend racine dans l’histoire personnelle de la danseuse. Elle l’a créé pour commémorer le deuxième anniversaire du décès de son grand-père TienMin Peng. Ce dernier a succombé des suites d’un cancer, diagnostiqué en phase terminale. Comme le veut la tradition chinoise, la famille de TienMin Peng avait décidé de ne pas lui annoncer qu’il était malade et qu’il lui restait peu de temps à vivre. 

Quand Patricia Zhou interprète “La Mort du Cygne” le 16 novembre 2018 du célèbre ballet “Le lac des cygnes”, elle ressent une profonde connexion avec son grand-père. Comme lui, le cygne est en fin de vie sans en être conscient. Il souffre et se débat sans savoir que c’est sans espoir.

“Interpréter “La Mort du Cygne” m’a beaucoup ému. J’ai été touchée d’avoir la chance de ressentir cette émotion sur scène, d’être un simple véhicule, de raconter une histoire, pas seulement celle du cygne, mais celle de mon grand-père, et plus largement de toute vie qui finira un jour par s’éteindre. Au travers de ces étapes de deuil et d’acceptation, j’ai ressenti une profonde humilité” explique Patricia Zhou.

Interprétation moderne d’un vieux classique

La danseuse croit au pouvoir unificateur de l’art. Elle le voit comme un langage universel capable de rassembler des spectateurs d’horizons différents. 

Elle poursuit – “Même si ce solo qui a été maintes et maintes fois dansé au fil des années peut paraître poussiéreux, j’ai réalisé qu’il était encore pertinent et qu’il pouvait être utilisé pour raconter des histoires modernes”.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Le street-artiste C215 rend hommage à Simone Veil

Le street-artiste C215 rend hommage à Simone Veil

À Melun, C215 a réalisé une fresque gigantesque sur le…

14 mai 2024

Aimy Guez
Article écrit par :
D'origine française , Aimy est basée à Sydney en Australie. Elle est Senior Account Manager au sein d'un studio spécialisé dans le branding, design et digital. Elle aime l'art sous toutes ses formes - et est toujours à l'affût des dernières actualités dans les domaines du design, de la photographie, de la mode et de la musique. Elle est aussi fascinée par l'univers de la danse, et pratique la danse classique à ses heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.