L’univers bucolique du photographe Parker Fitzgerald et de Riley Messina

Image d'avatar de Lauren MagotLauren Magot - Le 23 mars 2016

 

Parker Fitzgerald

 

Overgrowth est le fruit d’une collaboration entre Parker Fitzgerald, photographe, et Riley Messina, designer floral.

Ce livre reflète le travail réalisé au cours des deux dernières années. Il contient 100 images reflétant la connexion entre la nature et les corps nus ou habillés, magnifiés sous l’objectif du photographe américain. Les fleurs elles, jaillissent sous différentes formes, habillent les sujets, cachent ou révèlent leurs corps, amenant davantage de pureté à la beauté des corps nus ou des visages aux expressions dissimulés par ces accessoires de la nature.

Ces mises en scène sont nées de la volonté des deux créatifs originaires d’Oregon de photographier leurs amis entourés de fleurs, dans l’objectif de représenter ce qu’était pour eux la beauté.

Le projet a pris des proportions plus importantes et est même devenu une exposition à Tokyo et Osaka avant de devenir un livre, le premier publié par Ransom Limited, le studio de photo de Parker Fitzgerald et de son frère, James Fitzgerald.

Entre photographie et nature morte, ces clichés reflètent une certaine pureté, de par la sensibilité évoquer par les corps humains, et bien sûr par ce qu’évoque l’univers floral, dans l’imaginaire commun.

Ces photos ne sont pas sans rappeler l’intemporalité de Sarah Moon et de ses natures mortes.

OVERGROWTH_03-475x716

OVERGROWTH_05-475x716

OVERGROWTH_06-475x716

OVERGROWTH_07-475x716

OVERGROWTH_09-475x716

 

Parker Fitzgerald se demande dans l’introduction du livre si le thème de la beauté était suffisant pour soutenir un tel projet, mais rappelle que c’était l’objectif initial des photos du projet : servir la beauté. Ayant confiance en leurs compétences et en leur talent, ils ont mené à bien leur travail, toujours en gardant en tête l’objectif poursuivi, rien de plus. Pari réussi et on peut même dire qu’ils ont réussi à aller au-delà : leurs images évidemment donnent à voir une énième définition de la beauté, déjà maintes fois explorée par d’autres artistes. Mais en s’interrogeant sur un concept populaire, ils parviennent également à donner leur propre vision et à se différencier de par une approche originale et concrète, joliment présentée dans un livre et deux expositions.

Parker Fitzgerald

OVERGROWTH_31-475x716

OVERGROWTH_29-475x716

OVERGROWTH_24-475x716

OVERGROWTH_18-475x716

OVERGROWTH_15-475x716

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Lauren Magot
Article écrit par :
Chroniqueuse photo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.